"Parasites wallons" à La Panne: l'échevin Van Damme nuance ses propos

31/12/10 à 08:03 - Mise à jour à 08:02

Source: Le Vif

L'échevin des Finances de La Panne, Serge Van Damme, a démenti jeudi en fin de journée, sur les ondes de la RTBF et de Bel-RTL, avoir utilisé le terme de "parasites" en rapport avec les Wallons et les Borains, affirmant qu'il visait "toute personne abusant de la sécurité sociale et de la solidarité".

"Parasites wallons" à La Panne: l'échevin Van Damme nuance ses propos

© Belga

"La Panne est une station balnéaire hospitalière, les francophones y sont les bienvenus et nous faisons des efforts pour les accueillir dans leur langue", a affirmé M. Van Damme sur les ondes radio.

Il ajoute que si l'invitation qui lui a été lancée par des élus du Borinage se concrétise, il s'y rendra volontiers. Dans le journal Het Nieuwsblad de jeudi, Serge Van Damme fustigeait "l'afflux massif de touristes-CPAS, surtout du Hainaut, du Borinage", les qualifiant de "chômeurs de deuxième génération sans le moindre sens des responsabilités ni éthique du travail".

"Ces gens ne parlent que le français, ce qui aggrave la francisation de La Panne", ajoute-t-il selon Het Nieuwsblad. Il évoque ensuite des "parasites de la démocratie" vivant "sur le dos du CPAS et ne s'installant à La Panne que pour s'allonger dans le filet social".

Interrogé par des médias francophones, M. Van Damme affirme donc que ses propos ont été mal répercutés et qu'il ne qualifiait de "parasites" que les personnes abusant de la sécurité sociale et de la solidarité.

Elio Di Rupo juge indignes les propos de l'échevin Le président du PS et bourgmestre de Mons, Elio Di Rupo, a qualifié jeudi de "totalement inacceptables" et "indignes d'un responsable politique" les propos de l'échevin des Finances de La Panne, Serge Van Damme, parus dans le journal Het Nieuwsblad, sur des touristes borains "parasites" de cette station balnéaire.

"Si ces propos ont effectivement été tenus, le président du PS, lui-même issu du Borinage, estime qu'ils sont totalement inacceptables et indignes d'un responsable politique", indique un communiqué du Parti socialiste.

"Chaque année des centaines de familles issues du Borinage passent leurs vacances à la Côte belge, et notamment à La Panne. Ces gens méritent le respect", souligne M. Di Rupo.

Il regrette qu'"à l'heure où les citoyens attendent de leurs responsables politiques de résoudre leurs difficultés, certains ne font au contraire qu'alimenter de vaines polémiques en s'appuyant uniquement sur des clichés désolants".

Tout comme l'a fait la chef de groupe cdH Catherine Fonck, il a invité M. Van Damme à visiter le Borinage "pour qu'il ose dépasser ses idées reçues et découvrir une population que, de toute évidence, il méconnaît".

Juliette Boulet et Manu Disabato (Ecolo) estiment les propos scandaleux
Les députés fédéral et régional Ecolo Juliette Boulet et Manu Disabato sont scandalisés par les propos tenus par l'échevin des Finances de La Panne, Serge Van Damme, qui a qualifié de "parasites" certains touristes wallons, et borains en particulier, présents dans sa commune.

"Ecolo considère que ce discours est scandaleux, absurde et relève d'un manque de connaissance de la réalité boraine". La parti des Verts rappelle également que "ces propos scandaleux nient l'histoire commune qu'ont de nombreux Flamands avec le Borinage. Pendant des dizaines d'années, de nombreux Flamands ont pris le train chaque jour pour venir travailler dans les mines du Borinage avec leurs collègues borains.

"A l'heure où les tensions que traverse la Belgique imposent à tous les politiques de faire preuve de retenue, le VLD continue à faire preuve d'irresponsabilité, tout comme il l'a fait en jetant le pays dans la crise qu'il connaît actuellement", conclut le parti des Verts.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires