Panama Papers: Saverys, de Cloedt, Vandemoortele, plusieurs grandes familles belges épinglées

05/04/16 à 06:18 - Mise à jour à 12:13

Source: Belga

Les familles Saverys, de Cloedt, Kandiyoti ou encore Vandemoortele figurent parmi les quelque 700 Belges cités dans les "Panama Papers" analysés par Le Soir, Knack, De Tijd et MO*. Des membres de ces familles ont toutes eu recours à des montages financiers opérant à partir de paradis fiscaux.

Panama Papers: Saverys, de Cloedt, Vandemoortele, plusieurs grandes familles belges épinglées

© Thinkstock

Sebastiaan Saverys est ainsi l'actionnaire, directeur et ayant droit d'une société offshore baptisée Grand Platinum Limited (GPL) fondé en janvier 2014 aux îles Vierges britanniques. M. Saverys a procédé à trois prêts d'un montant total de 6,7 millions de dollars depuis les comptes de sa société offshore vers ses comptes personnels au Pérou. À chaque fois, il a démissionné de son poste de directeur de la société peu avant le prêt pour le reprendre directement après celui-ci. L'objectif de cette manoeuvre, selon Le Soir, est de permettre à M. Saverys de créer des intérêts déductibles, une opération qui serait impossible s'il était directeur de GPL au moment de la conclusion du prêt. Marc Saverys, le père de Sebastiaan est l'un des descendants de Bernard Boël qui fonda au début du 19e siècle les chantiers navals Boelwerf à Tamise. Il a bâti sa fortune grâce aux sociétés familiales, actives dans le transport maritime CMB, Exmar et Euronav.

La famille Kandiyoti dirige Chemitex, une société de commerce de gros de tissus. Elle dispose de six sociétés offshore constituées entre 1994 et 2005 aux îles Vierges britanniques.

Entre 1994 et 2005, six Kandiyoti sont devenus directeurs ou fondés de pouvoir de six sociétés offshore installées sur les Îles Vierges britanniques. Un certain nombre de ces sociétés étaient liées à des comptes en banque suisses.

La famille de Cloedt, ancien actionnaire historique de l'entreprise de drainage DEME, a au moins eu recours à trois entités offshore établies aux îles Vierges britanniques pour son groupe éponyme, actif dans le béton, les matériaux de construction et le drainage.

Le nom de Gery De Cloedt, descendant de la cinquième génération, apparaît dans les documents de Mossack Fonseca comme fondé de pouvoir d'une société sur les Îles Vierges britanniques (Vital Associates Inc) dès les années nonante. Les contacts avec Mossack Fonseca ont eu lieu par le biais d'un prestataire de services financier au Luxembourg. En 2006, Gery de Cloedt a reçu un mandat - à nouveau via le Luxembourg - pour un autre offshore sur les Îles Vierges, Appaloosa Resources Inc.

La famille Swenden doit sa renommée à l'industrie de la brique dans la région de Rupel. Originaire de Laethem-Saint-Martin, Eric Swenden a aussi occupé une position de direction dans le groupe agroalimentaire Vandemoortele. Après avoir quitté Vandemoortele, Eric et son frère ont racheté le fabricant de pralines Gudrun. Fin 2015, celui-ci a été repris par un fonds financier.

Selon nos confrères de Knack, Eric Swenden et trois membres de sa famille ont fait appel à cinq offshores panaméens entre 1993 et 2010. Ils étaient fondés de pouvoir ou bénéficiaires de ces offshores, crées par l'intermédiaire d'une société de conseil fiscal célèbre au Luxembourg. En outre, depuis 1999, l'un de ses offshores, Fulham Finance SA, gérait un compte en banque auprès de Credit Suisse Private Banking au Luxembourg. Les documents internes de Mossack Fonseca, qui faisait office d'agent pour les offshores, révèlent qu'entre-temps les sociétés ont été liquidées.

Les enfants de Jeanne Vandemoortele, héritière du groupe agroalimentaire du même nom, ont quant à eux fondé cinq offshore au Panama après que la famille se soit retirée de l'actionnariat du groupe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires