Panama Papers - Le Panama s'engage à mettre sur pied une commission d'experts indépendante

07/04/16 à 04:46 - Mise à jour à 04:46

Source: Belga

(Belga) Le Panama va mettre sur pied une commission de révision financière dans la foulée des révélations des "Panama Papers", la gigantesque fuite de documents fiscaux prouvant l'existence de milliers de comptes offshore établis dans le pays par l'intermédiaire du bureau d'avocats Mossack Fonseca.

Une commission indépendante d'experts nationaux et internationaux va "évaluer nos pratiques actuelles et formuler des mesures que nous partagerons avec d'autres pays pour renforcer la transparence de nos systèmes financiers et légaux", a annoncé le président du Panama Juan Carlos Varela sur le réseau social Twitter. "Nous sommes un pays sérieux, respectueux de lois internationales et coopérant avec les efforts de la communauté internationale pour chercher des solutions à ce problème global", a-t-il ajouté dans un autre message en ligne. Le Panama a essuyé des critiques acerbes de la part de l'Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE) après les révélations des "Panama Papers". Angel Gurria, le secrétaire général de cette organisation qui supervise la lutte globale contre l'opacité fiscale, a déclaré mardi à Berlin que le Panama était la "dernière grande place" offshore qui permet encore que des fonds soient dissimulés pour échapper à l'argus des autorités fiscales et légales. Une fuite massive de documents, révélée dimanche par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), dont font partie les médias belges Le Soir, Knack, De Tijd et MO*, a mis au jour l'existence de 214.000 entités offshore dans des paradis fiscaux éclaboussant quelque 140 responsables politiques, stars du football ou célébrités. (Belga)

Nos partenaires