"Panama papers": le Costa Rica va proposer un échange d'informations fiscales au Panama

06/04/16 à 03:09 - Mise à jour à 03:09

Source: Belga

(Belga) Le ministère de l'Economie du Costa Rica a annoncé mardi qu'il proposerait au Panama la signature d'un accord d'échange d'informations fiscales, entre autres mesures pour combattre l'évasion fiscale grâce à des compagnies offshore, suite aux révélations de l'enquête des "Panama papers".

"Panama papers": le Costa Rica va proposer un échange d'informations fiscales au Panama

"Panama papers": le Costa Rica va proposer un échange d'informations fiscales au Panama © BELGA

Le ministre adjoint de l'Economie, Fernando Rodríguez, a indiqué qu'en outre, la section d'enquête de la Direction générale des Impôts "serait renforcée pour rechercher, au cas par cas, les personnes, les entreprises et les cabinets (locaux) mentionnés dans les différentes articles" de l'enquête des "Panama Papers". Le scandale d'évasion fiscale dit des "Panama papers", révélé par des journaux du monde entier, a conduit plusieurs pays à ouvrir des enquêtes afin d'identifier l'identité des fraudeurs présumés et les faits qui leur sont reprochés. L'enquête, basée sur 11,5 millions de documents baptisés "Panama papers", émanant du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, montre comment certains puissants ont dissimulé leurs biens dans des paradis fiscaux. Pour M. Rodriguez, la solution au problème de la fraude et de l'évasion fiscale "demande une réforme intégrale du système fiscal costaricien", réforme qui a été proposée par le gouvernement au Parlement, mais qui rencontre une forte résistance de la part de certains partis politiques et de chambres de commerce. Selon le ministère de l'Economie, l'évasion fiscale s'élève à près de 8% du PIB du Costa Rica, ce qui permettrait de combler dans son intégralité le déficit fiscal qui atteint 6%. (Belga)

Nos partenaires