"Panama Papers": Des barons de la drogue parmi les clients de Mossack Fonseca

06/04/16 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Belga

(Belga) Le cabinet d'avocats de Panama Mossack Fonseca, au coeur du scandale des "Panama papers", a eu pour clients des barons de la drogue, ou des personnes ou sociétés faisant l'objet de sanctions européennes ou américaines, révèle mercredi la Süddeutsche Zeitung.

"Panama Papers": Des barons de la drogue parmi les clients de Mossack Fonseca

"Panama Papers": Des barons de la drogue parmi les clients de Mossack Fonseca © BELGA

Le journal allemand, à l'origine avec d'autres médias internationaux de révélations fracassantes, affirme que dans la liste des clients du cabinet figurent "des trafiquants de drogue du Mexique, du Guatemala et d'Europe de l'Est" qui ont fait l'objet de sanctions. "Un probable financier du Hezbollah, des personnes soutenant les programmes nucléaires iranien et nord-coréen et deux soutiens présumés du président du Zimbabwe, Robert Mugabe" apparaissent également dans ces fichiers, poursuit le journal sans toutefois donner l'identité des personnes ou des sociétés mises en cause. "Au moins 22 personnes et au moins 24 sociétés" avec qui Mossack Fonseca a fait des affaires étaient ou sont sur des listes visées par des sanctions américaines ou européennes, selon la même source. La Süddeutsche Zeitung ajoute que dans certains cas, la collaboration s'est achevée avant que les sanctions n'entrent en vigueur mais que dans d'autres, elle s'est au contraire poursuivie durant des années. (Belga)

Nos partenaires