Palais de justice de Bruxelles: le tueur a employé une hache et une arme de poing

03/06/10 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

L'auteur des faits aurait tiré sur le greffier et touché mortellement au visage Isabelle Brandon, la présidente du tribunal de Justice de Paix, sans prononcer un mot.

Palais de justice de Bruxelles: le tueur a employé une hache et une arme de poing

© Belga

L'auteur de la fusillade au Palais de Justice de Bruxelles serait entré, aurait tiré sur le greffier à bout portant, puis lui aurait porté un coup de hache dans le dos, selon plusieurs médias.

Il aurait ensuite touché mortellement au visage la présidente du tribunal de Justice de Paix Isabelle Brandon, 61 ans. "Elle était un modèle de juge de paix, toujours dans la médiation et la conciliation. Nous avons perdu une grande dame" rappelle, très ému, Thierry Marchandise, juge de paix à Gosselies.

Le suspect, d'origine albanaise, serait impliqué dans un dossier de garde d'enfants qu'il se disputait avec la mère. Il aurait été mécontent d'une décision de la présidente du tribunal de justice de Paix du 4e canton.

D'après un témoin, la panique aurait immédiatement gagné les personnes présentes. Une odeur de poudre régnait dans la salle d'audience, située dans une annexe du Palais de Justice à quelques mètres de la place Poelaert. Les témoins se cachaient ou fuyaient après la fusillade.

"La salle contenait deux à trois avocats, la juge, le greffier et l'auteur dès le début des audiences selon les premiers éléments de l'enquête", a déclaré le porte-parole du parquet de Bruxelles au cours d'une conférence de presse en urgence, trois heures après les faits.

L'un des avocats aurait pris en chasse l'auteur qui prenait la fuite à pied, mais il n'est pas parvenu à l'intercepter. La police compte sur son témoignage pour établir un portrait-robot. Son signalement a également été transmis par radio.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires