Pakistan: un militant des droits de l'homme assassiné à Karachi

08/05/16 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

(Belga) Un militant connu des droits de l'homme au Pakistan a été assassiné ce week-end par des hommes armés dans la mégalopole tentaculaire de Karachi (sud), a annoncé dimanche la police.

Khurram Zaki, 40 ans, était samedi soir avec un ami dans un restaurant de cette ville de 20 millions d'âmes lorsque quatre hommes armés ont fait irruption pour le cribler de balles avant de prendre la fuite sur deux motos, a indiqué Arab Mehar, un haut responsable de la police locale. "Khurram Zaki a été tué et deux autres personnes blessées", a déclaré à l'AFP M. Mehar, précisant qu'une enquête avait été diligentée sur ce nouvel assassinat d'un militant des droits de l'homme au Pakistan. Ancien journaliste, Khurram Zaki était devenu un activiste connu au Pakistan où il tenait le site internet "Let us build Pakistan" dénonçant les violences sectaires qui endeuillent régulièrement ce pays majoritairement musulman sunnite de près de 200 millions d'habitants. Khurram Zaki avait d'ailleurs pris position ouvertement contre des groupes islamistes armés, y compris le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, talibans pakistanais) qui multiplie les attaques contre les symboles du pouvoir et les minorités. Cet ancien journaliste avait également dirigé une manifestation contre le mollah Abdel Aziz, directeur de la Mosquée Rouge, un sanctuaire islamiste dans le coeur de la capitale Islamabad, qu'il accuse de propager la haine, notamment contre la minorité musulmane chiite. Cette manifestation avait été initiée après le refus du mollah controversé de condamner les attentats talibans de Peshawar (nord-ouest) qui avaient fait plus de 150 morts, dont une majorité d'adolescents, en décembre 2014. Dimanche, de nombreuses associations pakistanaises ont appelé les autorités à arrêter les auteurs de ce meurtre et à les traduire en justice. (Belga)

Nos partenaires