Pacte enseignement d'excellence: la CSC-Enseignement reste vigilante et fait part de ses craintes pour l'emploi

30/04/16 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Belga

(Belga) La CSC-Enseignement "restera particulièrement vigilante durant la suite des travaux (sur le pacte pour un enseignement d'excellence) en vue de faire respecter et de renforcer les balises pour défendre les personnels de l'enseignement", indique son secrétaire général Eugène Ernst samedi dans un communiqué.

Pacte enseignement d'excellence: la CSC-Enseignement reste vigilante et fait part de ses craintes pour l'emploi

Pacte enseignement d'excellence: la CSC-Enseignement reste vigilante et fait part de ses craintes pour l'emploi © BELGA

La note de synthèse du Groupe central (GC) chargé de formuler des orientations pour un enseignement d'excellence va très prochainement être envoyée au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La CSC-Enseignement affirme rester "vigilante" et fait notamment part de ses craintes en matière d'emploi et de qualité de celui-ci. "La CSC restera vigilante sur un non-alourdissement de la charge des enseignants voire un allègement de celle-ci dans des cas particuliers, le maintien d'un encadrement suffisant, la confirmation de l'importance des statuts des personnels de l'enseignement, le maintien de l'emploi", ou encore "les conditions de travail (taille des classes, locaux et matériel, risques psychosociaux)", énumère le secrétaire général. Le syndicat chrétien s'inquiète également du fait qu'aucun moyen budgétaire complémentaire n'est envisagé. "Comment maintenir l'emploi? Comment préserver les conditions de travail?", s'interroge M. Ernst. La CSC-Enseignement revendique dès lors un abaissement des normes en terme de taille des classes, une collaboration et des rapprochements inter-réseaux ou encore une réforme de la formation initiale, préalable à la mise en ?uvre du Pacte. (Belga)

Nos partenaires