Pacte d'excellence: "ne précipitons pas l'élaboration des nouvelles grilles horaires"

01/02/18 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Belga

Le cdH, dans la majorité en Fédération Wallonie-Bruxelles, a demandé jeudi de ne pas précipiter l'élaboration des nouvelles grilles horaires prévues par la Pacte pour un enseignement d'excellence, que la ministre Schyns (cdH) entend pourtant déposer d'ici la fin du mois de mars.

Pacte d'excellence: "ne précipitons pas l'élaboration des nouvelles grilles horaires"

© Belga Image

En commission de l'Education jeudi matin, les deux députées centristes Mathilde Vandorpe et Isabelle Stommen ont enjoint la ministre de revoir son calendrier après les avis très partagés qui sont ressortis du panel citoyen (la "journée de consensus") organisé il y a dix jours sur ces nouvelles grilles horaires.

"La réflexion doit continuer, quitte à postposer le travail sur l'élaboration sur les référentiels", a jugé Mme Vandorpe. "On ne peut pas se permettre une erreur dans ce dossier".

Vu les conclusions très partagées qui sont sorties de cette consultation, elle a estimé qu'il serait "hasardeux de se lancer dans des conclusions sur cette base".

Sa coreligionnaire Isabelle Stommen n'a pas dit autre chose: "Nous ne devons pas aller trop vite", a-t-elle insisté.

La ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH) souhaite déposer d'ici ce mois de mars ses propositions de nouvelles grilles horaires qui seront appliquées dans le cadre du projet d'allongement du tronc commun de la 2e secondaire vers la 3e secondaire.

Cette volonté affichée du cdH de temporiser n'a pas été suivie par son partenaire de majorité socialiste, très attaché au projet de tronc commun.

"On n'a pas besoin de grilles horaires très précises pour travailler sur les référentiels. On a juste besoin de volumes horaires. Rien n'empêche donc les groupes de travail (sur ces référentiels) à se mettre à travailler", a fait valoir Véronique Jamoulle (PS).

Autre petite surprise: les deux élues cdH ont avancé jeudi en commission un scénario horaire supplémentaire à ceux proposés le mois dernier par la ministre Schyns pour le secondaire inférieur.

Les centristes ont ainsi marqué leur préférence pour une grille basée sur des périodes de 90 minutes, mais qu'ils souhaitent voir adapté. Le cdH veut notamment une concentration des efforts sur l'apprentissage d'une première langue étrangère, quitte à abandonner toute seconde langue étrangère dans le secondaire inférieur.

Nos partenaires