Pacte d'excellence : encadrement en maternelles renforcé dès la rentrée 2018

15/05/18 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Belga

La commission Education du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi matin à l'unanimité un projet de décret qui augmente à nouveau l'encadrement dans l'enseignement maternel, tout en offrant un meilleur statut à plusieurs centaines de puériculteur(trice)s et profs de psychomotrocité.

Pacte d'excellence : encadrement en maternelles renforcé dès la rentrée 2018

© Getty Images/iStockphoto

Le texte, qui sera soumis à l'approbation de la plénière du parlement d'ici quinze jours, prévoit de nommer plus de 600 puériculteur(trice)s et psychomotriciens, aujourd'hui employés sous le statut précaire d'emplois ACS/APE.

Cette mesure, qui était programmée par le Pacte pour un enseignement d'excellence, entrera en application dès la rentrée de septembre 2018. "Avec cette mesure, on continue à renforcer le maternel", s'est félicitée la ministre de l'Education, Marie-Martine Schyns (cdH).

Ces mesures représenteront un coût supplémentaire de 21,2 millions d'euros au total, a-t-elle indiqué. Le décret précise les règles de priorité pour l'attribution du statut organique à ces enseignants. Soutenu logiquement par la majorité PS-cdH, le texte a aussi été salué mardi par l'opposition tant MR qu'Ecolo.

Ces mesures constituent la deuxième phase du renforcement de l'encadrement dans l'enseignement fondamental prévu par le Pacte d'excellence.

Pour mémoire, l'an dernier, il avait déjà été décidé de procéder à une première vague d'engagements de profs dans l'enseignement fondamental, et d'offrir un meilleur soutien administratifs aux directeurs d'écoles. Entre 2017 et 2019, c'est un millier de nouveaux profs au total qui viendront renforcer l'encadrement dans l'enseignement fondamental.

Nos partenaires