P. Magnette: "Passer par une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA"

10/01/16 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) estime que la culture et l'enseignement pourraient être un jour régionalisés, mais il est opposé à l'idée de l'envisager actuellement car cela ne pourrait se faire sans une réforme de l'Etat, à laquelle il est opposé, ressort-il de ses propos tenus dimanche au cours de l'émission "L'invité" sur RTL-TVi.

P. Magnette: "Passer par une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA"

P. Magnette: "Passer par une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA" © BELGA

"Comme le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, je suis régionaliste... je pense qu'il est convaincu comme moi que le pôle des matières est dans les Régions. L'Enseignement et la Culture seront-elles régionalisées? Un jour, sans doute, mais aujourd'hui, je suis contre, car demander une réforme de l'Etat, c'est se jeter dans la gueule du loup N-VA", a commenté Paul Magnette, interrogé sur le positionnement de quelques personnalités de son parti dans ce débat institutionnel. Le ministre-président a précisé que plusieurs ajustements pouvaient toutefois être opérés dans le fonctionnement des institutions régionales et communautaires francophones sans passer par une réforme de l'Etat. (Belga)

Nos partenaires