Ouverture d'une enquête sur la domiciliation de l'ex-échevine Dorah Ilunga à St-Josse

04/01/17 à 18:13 - Mise à jour à 18:15

Source: Belga

(Belga) A la suite de l'hospitalisation lundi d'un enfant de 6 ans laissé dans le froid sur le balcon, il a été remarqué que l'adresse du numéro 22 de la rue de l'Alliance à Saint-Josse-ten-Noode où se sont passés les faits est celle renseignée par la conseillère communale et ex-échevine Dorah Ilunga, a rapporté mercredi la RTBF. Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir a demandé un rapport sur sa domiciliation à l'administration.

Ouverture d'une enquête sur la domiciliation de l'ex-échevine Dorah Ilunga à St-Josse

Ouverture d'une enquête sur la domiciliation de l'ex-échevine Dorah Ilunga à St-Josse © BELGA

Le conseiller communal Thierry Balsat a annoncé qu'il demandera au prochain conseil communal d'ouvrir une enquête et qu'il réclamera sa démission pour adresse fictive. Il avance que Dorah Ilunga pourrait en réalité habiter chez sa mère, dans un logement social situé à Saint-Josse-ten-Noode. Le bourgmestre Emir Kir (PS) estime qu'il faut en premier lieu être prudent dans ce type de situation exceptionnelle: "J'ai demandé, par rapport à sa domiciliation, qu'un rapport soit dressé par l'administration pour clarifier les choses. Je pense que la moindre des choses est de poser des questions et d'écouter les réponses. A ce stade, ce sont des supputations. Il n'y a pas de fait avéré. J'attends un rapport de l'administration avant de tirer des conclusions". Le garçon de 6 ans et sa soeur jumelle présentaient des signes de malnutrition et de maltraitance, selon le parquet de Bruxelles. Leur mère et leur beau-père, qui est le fils de la conseillère communale, ont été placés sous mandat d'arrêt et inculpés de torture sur mineurs par ascendant ou personne ayant autorité. Les jours du garçon, hospitalisé en état d'hypothermie, ne sont plus en danger. (Belga)

Nos partenaires