Ouganda: l'opposant Besigye de nouveau arrêté, Museveni en tête des résultats partiels

19/02/16 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Belga

(Belga) Le principal candidat de l'opposition à la présidentielle en Ouganda, Kizza Besigye, a été arrêté vendredi au siège de son parti au lendemain du premier tour, chaotique, de la présidentielle dont les résultats partiels donnent le chef de l'Etat sortant Yoweri Museveni largement en tête.

Ouganda: l'opposant Besigye de nouveau arrêté, Museveni en tête des résultats partiels

Ouganda: l'opposant Besigye de nouveau arrêté, Museveni en tête des résultats partiels © BELGA

"Kizza Besigye a été arrêté à notre quartier général et emmené vers une destination inconnue", a tweeté son parti, le Forum pour le changement démocratique (FDC). M. Besigye, qui avait déjà été brièvement interpellé lundi et jeudi soir, a été escorté vers un fourgon de police qui a ensuite quitté les lieux. Selon les médias ougandais, l'action de la police pourrait être liée au fait que le FDC s'apprêtait à publier ses propres résultats pour l'élection présidentielle, ce qui est illégal. Le premier tour de la présidentielle et des législatives a été pour le moins chaotique à Kampala: de nombreux bureaux ont ouvert avec plusieurs heures de retards, provoquant des heurts, tandis que les réseaux sociaux ont été bloqués par le pouvoir. Le dépouillement a débuté jeudi après-midi dans la plupart des 28.000 bureaux de vote et le président Yoweri Museveni, 71 ans dont 30 passés à la tête du pays, faisait la course en tête. Selon les résultats portant vendredi en fin de matinée sur 36,5% des bureaux de vote, M. Museveni était en tête avec 62,03% des voix, devant M. Besigye (33,46%). Les résultats complets de la présidentielle devraient être connus samedi. (Belga)

Nos partenaires