Ottignies sensibilise ses agriculteurs à la pose de fascines

19/06/16 à 22:33 - Mise à jour à 22:33

Source: Belga

(Belga) La commune d'Ottignies - Louvain-la-Neuve a organisé dimanche une promenade centrée sur la problématique des coulées de boue, de l'érosion des sols et de l'efficacité des fascines, ces dispositifs constitués de fagots de branchages qui retiennent les eaux boueuses. Ottignies - Louvain-la-Neuve a commencé l'installation de ce type d'ouvrages en 2013 et 2014. Une bonne quinzaine sont aujourd'hui en place, totalisant 500 mètres de longueur. Soit plus de 10% des quatre kilomètres de fascines actuellement installés en Région wallonne.

L'activité de dimanche avait pour but de valoriser la coopération avec les agriculteurs qui ont accepté que ces dispositifs soient placés sur leurs terres, et de sensibiliser ceux qui ont refusé. Les emplacements ont été déterminés par un bureau d'études, et validés par la cellule Gestion intégrée sol-érosion-ruissellement (Giser) de la Région wallonne. D'autres projets sont en cours sur le territoire communal. "Nous sommes allés à la ferme de Marbaix, une ferme de l'UCL où une fascine a été installée dans un but expérimental, sur un terrain surplombant une maison qui avait été gravement touchée par des coulées de boue en 2011. Vingt jours après ce placement, un gros orage s'est déclenché: les spécialistes ont mesuré que la fascine avait alors retenu cinq tonnes de boue et de pommes de terre. L'efficacité de ces dispositif est prouvée", indique Julie Chantry (Ecolo), l'échevine ottintoise de l'environnement. (Belga)

Nos partenaires