Opération Calice: l'Open Vld veut réunir la Commission de la Justice de la Chambre

09/09/10 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Le Vif

La députée Open Vld Carina Van Cauter a réitéré jeudi la demande qu'elle a adressée au président de la Chambre André Flahaut de réunir la Commission de la Justice de la Chambre. Après le dernier épisode en date dans les affaires de pédophilie dans l'église, elle est d'avis qu'il est grand temps que le ministre de la Justice sortant, Stefaan De Clerck, réponde aux questions des parlementaires.

Opération Calice: l'Open Vld veut réunir la Commission de la Justice de la Chambre

© Belga

La Chambre des mises en accusation a en effet décidé que le matériel et les dossiers saisis le 24 juin à l'archevêché de Malines-Bruxelles et au domicile du cardinal Danneels à Malines devront être remis au greffe du tribunal de première instance afin qu'ils soient restitués à leurs propriétaires.

La députée entend aussi avoir des explications du ministre sur le protocole d'accord qu'il a signé avec la Commission Adriaenssens. Plusieurs groupes sont également demandeurs en la matière. C'est notamment le cas du PS et du MR.

Les Commissions de la Chambre peuvent se réunir à partir de la mi-septembre. Il faudra sans doute attendre qu'André Flahaut en ait terminé avec sa mission de médiation pour qu'il prenne l'initiative de réunir la conférence des présidents pour organiser les travaux de l'assemblée.

Les dossiers de l'archevêché devront être restitués

Le matériel et les dossiers qui ont été saisis le 24 juin à l'archevêché de Malines-Bruxelles et au domicile du cardinal Danneels à Malines devront être remis au greffe du tribunal de première instance afin qu'ils soient restitués à ses propriétaires. Et cela sur décision, jeudi, de la chambre des mises en accusation de Bruxelles, a indiqué Me Fernand Keuleneer, l'avocat de l'archevêché et du cardinal Danneels.

Le Cardinal Danneels constate, dans un communiqué, que "ces actions d'instruction sont nulles, tout comme les actes d'instruction qui reposent sur ces actions". "Maintenant que cet arrêt a été rendu, Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, espère que toute l'attention pourra enfin être apportée aux victimes d'abus sexuels dans le cadre d'une relation pastorale", poursuit le communiqué.

"Mgr Léonard tient également à souligner qu'il ne s'oppose nullement à une enquête judiciaire correctement menée et qu'il est satisfait que la clarté soit enfin obtenue dans cette affaire. Il est de l'intérêt de tous que les règles fondamentales du droit soient respectées", conclut le communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires