Open data: Ecolo demande d'accélérer l'ouverture des données publiques

09/02/16 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Source: Belga

(Belga) Ecolo a réclamé mardi la mise en ?uvre de la directive européenne encourageant les États membres à mettre leurs données à disposition du public. Les Verts craignent un manque de volonté politique des gouvernements fédéral, bruxellois et wallon.

Open data: Ecolo demande d'accélérer l'ouverture des données publiques

Open data: Ecolo demande d'accélérer l'ouverture des données publiques © BELGA

Le parti a déposé - ou s'apprête à le faire - des textes législatifs à la Chambre et dans les deux parlements régionaux, où il siège dans l'opposition. "Comme leur nom l'indique, les données publiques sont... publiques, elles appartiennent donc aux citoyens. Elles devraient être largement et facilement accessibles vu leur utilité", a souligné le député bruxellois Alain Maron (Ecolo) au cours d'une conférence de presse. Données sur la pollution des sols, de l'air, par le bruit, sur les équipements collectifs (crèches, infrastructures sportives, culturelles, places d'écoles, etc), mobilité, permis de bâtir, localisation des antennes GSM, etc.: certaines seulement sont déjà accessibles, et trop rarement aisément. Les Verts réclament un portail internet par niveau de pouvoir, où ces données seraient consultables en format ouvert, de manière à pouvoir être aisément extraites et réutilisées. Ils proposent qu'un administrateur général des données soit responsable de la stratégie, à chaque niveau de pouvoir. Les licences d'utilisation varieraient en fonction de la donnée concernée (possibilité de la transformer, l'utiliser à des fins commerciales, etc) et seraient limitées à trois afin de maintenir une lisibilité suffisante pour les utilisateurs. C'est un enjeu démocratique de bonne information non seulement des citoyens, mais aussi des entreprises qui pourraient exploiter ces données, et même des pouvoirs publics entre eux, estime Alain Maron. Il relève également l'intérêt pour le datajournalisme. L'investissement de départ - non évalué par Ecolo - serait récupéré par une économie de temps et d'échelle. (Belga)

Nos partenaires