Onze adolescents radicalisés placés en IPPJ en 2015

07/01/16 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Belga

(Belga) L'an dernier, onze mineurs qui se sont radicalisés ont été placés en IPPJ, révèle jeudi Vanessa Despiegelaere, porte-parole du cabinet de Rachid Madrane, dans les pages des quotidiens du groupe Sudpresse.

On compte actuellement quatre garçons placés en IPPJ pour des faits liés au radicalisme. Mais au total, onze adolescents, dont 9 garçons et 2 filles, ont été pris en charge "parce qu'ils étaient suspectés de s'être dangereusement radicalisés et de s'être rapprochés de milieux terroristes". La durée des placements varie de 2 à 20 mois, en fonction des décisions des juges de la jeunesse. Une prise en charge classique représente, au sein de l'Aide à la jeunesse, un coût estimé entre 40 et 45.000 euros par an pour un jeune. "Il faut rappeler que l'Aide à la Jeunesse prend en charge chaque année plus de 40.000 jeunes au moins un jour. C'est un chiffre qu'il faut garder à l'esprit pour mettre en perspective le nombre de jeunes pris en charge pour radicalisme", précise le cabinet du ministre de l'Aide à la jeunesse à la Fédération Wallonie-Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires