ONU: Lancement à New York de la campagne pour la candidature belge au Conseil de sécurité

12/07/16 à 05:42 - Mise à jour à 05:42

Source: Belga

(Belga) Le ministre des Affaire étrangères Didier Reynders (MR) a lancé à New York la campagne de la Belgique pour l'obtention d'un siège non-permanent au Conseil de sécurité en 2019 et 2020. Le chef de la diplomatie a prononcé samedi soir un discours en présence de la reine Mathilde, des ambassadeurs à l'ONU et du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

ONU: Lancement à New York de la campagne pour la candidature belge au Conseil de sécurité

ONU: Lancement à New York de la campagne pour la candidature belge au Conseil de sécurité © BELGA

Lors d'une réception lundi soir à un jet de pierre des bâtiments des Nations unies à New York, le ministre Reynders a présenté l'ambition de la Belgique de siéger au Conseil de sécurité en 2019 et 2020. Le ministre a donné quelques explications sur le logo de la campagne, dévoilé en novembre dernier, qui reprend aux côtés d'une plume et d'une colombe le slogan "Bâtir le consensus, agir pour la paix". "La colombe pour la paix et la plume de l'accord", a illustré le ministre. "La Belgique met un point d'honneur à écouter les autres pays et partenaires, à maintenir le dialogue et à échanger des points de vue", a poursuivi le libéral. Les premières priorités du Royaume sont le respect et la promotion des droits de l'Homme, "essentiels pour la dignité de chaque individu et pour des sociétés durablement en paix". "Il s'agit de notre première ligne de défense pour lutter contre l'extrémisme violent et le terrorisme", a poursuivi le ministre. Selon M. Reynders, la Belgique va prolonger son engagement pour prévenir la radicalisation et le discours de haine, pour améliorer l'égalité et contrer la discrimination. "La Belgique est aussi très préoccupée par la protection des civils, le soin des enfants et la garantie de l'accès aux écoles et aux hôpitaux dans les zones de conflits armés", a encore assuré le chef de la diplomatie. Le Conseil de sécurité compte 15 membres, dont cinq permanents qui bénéficient d'un droit de veto: les Etats-Unis, la Chine, la France, la Russie et le Royaume-Uni. Dix autres pays peuvent sièger de manière non permanente durant deux ans, à l'issue d'une élection à l'Assemblée générale des Nations Unies. L'élection pour la période 2019-2020 aura lieu en 2018. Israël, Allemagne, Maldives et Indonésie se sont déjà déclarés candidats, deux sièges sont à pourvoir pour l'Europe de l'ouest. La Belgique est un des membres fondateurs des Nations Unies, et Paul Henri Spaak a été le premier président en 1946 de l'Assemblée générale. Le pays a déjà siégé au Conseil de sécurité en 1947-48, 1955-56, 1971-72, 1991-92 et 2007-2008. (Belga)

Nos partenaires