Onkelinx veut un "plan Jeunesse" face à la crise : "le constat est alarmant"

19/01/13 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Le Vif

Laurette Onkelinx, vice-première ministre et nouvelle présidente de la fédération bruxelloise du PS, estime qu'on "voit le bout du tunnel" de la crise et que 2013 pourrait être la dernière année difficile pour la Belgique, dans un entretien accordé au Soir ce samedi.

Onkelinx veut un "plan Jeunesse" face à la crise : "le constat est alarmant"

© Belga

Laurette Onkelinx appelle cependant à un plan Belgique 2020 pour la jeunesse réunissant tous les niveaux de pouvoirs. "Le constat est alarmant", indique-t-elle. "Taux de chômage : 18,8% pour les moins de 25 ans, 32,8% à Bruxelles. Travail à temps partiel : +50% en dix ans. (...) On ne peut pas ne rien faire."

La vice-première ministre plaide également à nouveau pour que la trajectoire budgétaire soit revue et adoucie. "J'avais plaidé cela lors des négociations sur le budget 2013. Il y avait eu une compréhension de beaucoup autour de la table, mais on disait qu'il fallait s'assurer d'être en-dessous des 3% de déficit sinon on était dans les griffes de l'Europe : juste. J'ai accepté cela. Maintenant, on est en-dessous des 3%. Evoquons notre trajectoire dans les discussions avec l'Europe."

Elle propose par exemple de ne pas inscrire certaines choses dans les dépenses de l'Etat, comme l'intervention dans Dexia ou certains financements à l'Europe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires