Onkelinx achèvera le premier tour de consultations d'ici la fin de la semaine

02/06/14 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Le Vif

La présidente de la fédération bruxelloise du PS, Laurette Onkelinx, a poursuivi lundi le premier tour d'échanges avec une série d'interlocuteurs des différentes formations bruxelloises francophones de l'échiquier politique redéfini par les élections du 25 mai dernier, en recevant les présidents du cdH, et d'Ecolo avant les chefs de file du PTB attendus en fin d'après-midi.

Onkelinx achèvera le premier tour de consultations d'ici la fin de la semaine

© Belga

Selon son entourage, elle devrait s'atteler à la rédaction d'un rapport de ce premier tour vendredi prochain, après s'être attardée mardi au cadre budgétaire de la Région bruxelloise -notamment via un échange informel avec le ministre régional du Budget Guy Vanhengel (Open VLD)- et avoir entendu mercredi et jeudi les interlocuteurs sociaux. Mme Onkelinx a tout d'abord reçu, lundi en début d'après-midi, le président du cdH Benoît Lutgen, durant deux heures. Celui-ci était accompagné d'Eric Poncin, secrétaire général du cdH.

"Nous n'avons pas parlé de M. De Wever, mais des enjeux bruxellois, à la fois pour les habitants de la Région, mais aussi en lien avec les autres entités", a notamment dit Benoît Lutgen, en sortant, après l'heure du café, de la salle "Speculoos" du siège du gouvernement bruxellois où l'entretien a eu lieu.

Selon le président du cdH, il a ainsi été question, dans ce contexte, de mobilité, d'emploi, de formation et d'éducation. "Nous avons l'obligation de prendre les choses en main rapidement car il y a des urgences pour la population dans ces domaines mais aussi en matière de transferts de compétences, notamment des allocations familiales, dossier-miroir par excellence qui touche à la fois les Bruxellois et les autres entités", a-t-il encore dit.

Mme Onkelinx a ensuite accueilli la co-présidente Emily Hoyos, et non le co-président bruxellois des Verts Olivier Deleuze. Emily Hoyos était accompagnée du directeur de cabinet du secrétaire d'état bruxellois sortant Christos Doulkeridis. Celle-ci a souligné être venue sur "invitation" de Laurette Onkelinx, "lucide" par rapport au résultat mitigé des écologistes, mais aussi "disponible" par rapport aux "enjeux cruciaux" pour la population.

Nos partenaires