Olivier Maingain fait sa propagande sur la maison communale de Woluwé

13/04/10 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Le Vif

Le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert a fait suspendre sur la maison communale une banderole en soutien aux bourgmestres non nommés de la périphérie bruxelloise, et cela sans en avertir le conseil communal.

Olivier Maingain fait sa propagande sur la maison communale de Woluwé

© Belga

La conseillère communale de Woluwe-Saint-Lambert Danielle Caron (cdH) a appelé mardi le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain (FDF), à retirer immédiatement de l'hôtel communal une banderole de soutien aux trois bourgmestres non-nommés de la périphérie bruxelloise.

"Pourquoi Monsieur Maingain s'évertue-t-il à laisser depuis le 9 avril dernier une banderole "respect du suffrage universel, solidarité avec les trois bourgmestres de la périphérie bruxelloise" (en français et en néerlandais) sur les murs mêmes de l'hôtel communal sans que cela ait fait l'objet d'aucune communication en conseil communal", s'interroge Mme Caron dans un communiqué. "Ce genre de provocation ne peut qu'amener la violence flamingante sur Woluwe-Saint-Lambert où il n'y a pas de problème linguistique", estime-t-elle, jugeant que "l'hôtel communal se doit de rester la maison de tous les Woluwéens et non servir de propagande au FDF".

D'après elle, "le bourgmestre semble plus préoccupé par ses activités extérieures à la commune et par son image nationale plutôt que par ses concitoyens". A cet égard, "il serait intéressant de faire connaître et parvenir aux citoyens de la commune le(s) justificatif(s) de ce panneau", poursuit la conseillère.

"Ce panneau devrait se trouver sur les murs de sa maison plutôt que sur ceux de la maison communale", conclut-elle, appelant au "retrait immédiat de cette bannière qui n'a été décidée et voulue que par le maïeur sans aucune concertation, quelle qu'elle soit".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires