Olivier Chastel dézingue le gouvernement wallon et les syndicats dans ses "voeux"

09/01/16 à 14:16 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

Le Mouvement réformateur a entamé ce samedi à Wavre la "tournée des voeux" d'Olivier Chastel dans les différentes fédérations du parti. Le président du MR en a profité pour se montrer très critique envers le gouvernement wallon, fustigeant notamment sa politique fiscale, et les syndicats à la "logique d'un autre siècle".

Olivier Chastel dézingue le gouvernement wallon et les syndicats dans ses "voeux"

Olivier Chastel © Belga

Le président du MR a profité de cette occasion pour souligner, en présence du Premier ministre Charles Michel, les choix fondamentaux effectués dans le programme du gouvernement fédéral et les premiers effets significatifs enregistrés au profit des entreprises et en terme d'emplois créés.

Olivier Chastel s'est aussi montré très critique envers le gouvernement wallon, fustigeant notamment sa politique fiscale.

"Plutôt que de n'exister que dans la confrontation stérile avec le gouvernement fédéral, les exécutifs de nos entités fédérées devraient plutôt suivre son exemple, simplifier leurs législations et rendre plus efficaces leurs structures relatives à l'enseignement, à la formation ou aux aides à l'emploi. Quand un ménage wallon achète pour 1.800 euros de titres-services, il ne bénéficiera que d'une rédution d'impot de 180 euros, contre 540 euros en Flandre. L'eau aussi augmente beaucoup plus vite en Wallonie. Et le gaz ? Pour un ménage moyen, on est à 250 euros de différence avec la Flandre", a commenté Olivier Chastel.

"La Wallonie doit prendre un autre chemin fiscal"

Et le président du MR d'évoquer également la fiscalité automobile wallonne, et "l'impôt d'un autre âge" que constitue la téléredevance.

"Les trois exemples: titres-services, gaz et téléredevance créent à eux seuls un différentiel de 700 euros en faveur du ménage flamand. Cela doit s'arrêter et la Wallonie doit prendre un autre chemin fiscal", a conclu Oliver Chastel.

"La concertation sociale fonctionne et donne des résultats"

Le président du MR s'en est également pris aux syndicats qui "critiquent l'absence de concertation sociale mais n'ont jamais conclu autant d'accords à la table des négociations." Estimant que la politique du gouvernement fédéral sauve le système des pensions et renforce le système de protection sociale, il a également précisé que la concertation sociale fonctionne en Belgique et qu'elle donne des résultats.

"Il est urgent que les organisations syndicales sortent de leur logique d'un autre siècle. Ce qu'ont fait les syndicalistes francophones de la SNCB cette semaine est irresponsable socialement, criminel pour notre économie, destructeur pour leur entreprise, et n'incite personne à regarder Bruxelles et la Wallonie comme des terres d'investissement stables et dynamiques", a commenté Olivier Chastel.

Le président du MR a fustigé les chiffres trafiqués et les mensonges qu'il compte voir balayés dans les prochaines semaines, lorsqu'une majorité de travailleurs constatera la vérité des chiffres sur sa fiche de paie.

"Le salaire net augmente en Belgique grâce au gouvernement de Charles Michel. Le système de protection sociale est préservé et sera même renforcé par la création de milliers d'emplois. La concertation sociale fonctionne et donne des résultats. Notre gouvernement est authentiquement social parce qu'il est authentiquement libéral", a encore affirmé Olivier Chastel, sous les applaudissements des militants MR du Brabant wallon.

Nos partenaires