Olivier Chastel demande la démission de Serge Kubla

24/02/15 à 18:21 - Mise à jour à 18:54

Source: Belga

Le président du MR Olivier Chastel a réclamé mardi la démission de Serge Kubla de son poste de bourgmestre de Waterloo après son arrestation pour faits de corruption en République démocratique du Congo.

Olivier Chastel demande la démission de Serge Kubla

Olivier Chastel, président du MR. © BELGA

Dans un communiqué, le chef des réformateurs se dit "abasourdi" par la nouvelle qu'il dit avoir apprise par les médias. "Rien ne laissait présager une telle situation". M. Chastel dit encore souhaiter que "la justice fasse rapidement et complètement la lumière sur ce dossier" et demande à l'intéressé de "remettre son mandat de bourgmestre à la disposition du MR, ce qui (...) lui permettra d'assurer sereinement sa défense", conclut le communiqué.

Jean-Paul Wahl, président du MR Brabant wallon, se dit "abasourdi"

Contacté suite à l'annonce de l'interpellation du bourgmestre de Waterloo Serge Kubla, le président de la fédération MR du Brabant wallon s'est dit mardi "abasourdi" par la nouvelle. Jean-Paul Wahl, député bourgmestre de Jodoigne et sénateur, est un proche de Serge Kubla. Il a appris la nouvelle par la presse et indique ne posséder aucune information à ce stade.

"Je suis abasourdi. Je ne peux rien dire pour l'instant: je ne dispose d'aucune information. Il faut évidemment que la justice fasse son travail et on verra ce qui va se passer dans les heures qui viennent. Je suis ahuri. C'est vrai que je suis très proche de Serge Kubla et nous n'avons jamais parlé de quoi que ce soit", indique le président du MR Brabant wallon.

Les membres du collège de Waterloo attendent un contact avec l'avocat de Serge Kubla

Le président du MR Olivier Chastel ayant demandé la démission du bourgmestre de Waterloo Serge Kubla, le collège communal waterlootois tente de s'organiser dans l'urgence. A ce stade, les échevins essaient de nouer un contact avec l'avocat de Serge Kubla pour que le bourgmestre fasse connaître le nom de celui qu'il désignera le cas échéant pour le remplacer. L'information ne leur est pas encore parvenue. Ce n'est pas forcément le premier échevin qui doit remplir cette fonction, précise-t-on à Waterloo. La première échevine waterlootoise, Florence Reuter, est échevine empêchée puisqu'elle siège en tant que députée wallonne et de la Fédération. Le deuxième échevin, Yves Vander Cruysen, confirme que des contacts sont en cours pour identifier l'avocat de Serge Kubla, et obtenir de la part du bourgmestre le nom de celui qui pourrait le remplacer. "Ce n'est pas automatiquement le premier échevin: comme toujours lorsqu'il s'absente, c'est le bourgmestre qui doit désigner celui qui le remplace au sein du collège. Voilà la procédure et lorsque nous serons en possession de cette information, nous organiserons une réunion", indique Yves Vander Cruysen.

En savoir plus sur:

Nos partenaires