Oeuvre de la semaine: Croix de noir !

25/10/14 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

Nul ne nie la portée symbolique de la croix. Elle est reprise par tant de civilisations qu'on finirait par oublier qu'elle signifie la mesure de l'espace en réunissant l'essentiel : le lien entre d'une part l'élan vertical, l'homme debout (entre terre et ciel, dessous et dessus) et l'étendue (par exemple la course du soleil entre l'aurore et le crépuscule).

Oeuvre de la semaine: Croix de noir !

Croix de noir, tableau de Loïc Le Groumellec. © Tableau de Loïc Le Groumellec

Croix latine, croix grecque ou signe inscrit depuis la préhistoire, la croix indique aussi l'action de supprimer, rayer ou encore désigner. Elle peut aussi n'être qu'une structure sans autre signification qu'elle-même. L'exposition imaginée par la Maison de la culture de Namur réunit donc des artistes qui font de ce signe, un élément porteur de signification spirituelle (Jan Fabre), politique (Antoni Tapiès) ou plastique (Noël Dolla).

Nous avons retenu le travail du Breton Loïc Le Groumellec parce qu'il est celui qui nous a le plus impressionné. Le tableau n'est pourtant pas bien grand (30cm x 30cm) mais il attire le regard jusqu'à l'aspirer dans le noir profond d'un vide abyssal, la croix. C'est comme si, derrière les grisés dont la texture évoque le granit, au-delà donc de la pierre piquetée par les ans et lavée par les pluies, le sel et le vent de l'Atlantique, s'ouvrait un monde infini: le cosmos. Ce noir appartient alors autant au chaos des Grecs anciens qu'aux nuits de solstices.

Namur, Maison de la culture. "Signes de croix". 14 av Golenvaux. Jusqu'au 28 décembre.

Artistes présentés dans cette exposition: Belgeonne, Dolla, Dumas-Grillet, Fabre, Hoenraet, Jaspar, Maury, Némours, Kounellis, Pane, Serrano, Tapiès et Van Severen.

En savoir plus sur:

Nos partenaires