Oeufs contaminés par un insecticide - Du Fipronil détecté dans plusieurs entreprises néerlandaises

05/08/17 à 02:44 - Mise à jour à 02:46

Source: Belga

(Belga) Des oeufs de plusieurs élevages de volailles spontanément signalés à l'autorité sanitaire néerlandaise (NVWA) ont bien été contaminés par l'insecticide Fipronil, ont confirmé des contrôles, selon l'agence de presse ANP. Le scandale qui concerne aussi la Belgique et l'Allemagne, a fait réagir le ministre allemand de l'Agriculture qui exhorte Bruxelles et La Haye de faire la lumière sur le frelatage "criminel" à l'insecticide d'oeufs.

L'instance sanitaire néerlandaise publiera samedi une liste des codes des oeufs des entreprises concernées, a confirmé un porte-parole samedi soir. Le nombre d'entreprises néerlandaises concernées n'est pas encore déterminé. Ces entreprises ont très certainement commercé avec ChickFriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge, qui a employé dans son produit du fipronil, une molécule prohibée dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire. . L'Allemagne a exhorté vendredi les Pays-Bas et la Belgique, où l'alerte à d'abord été donnée, à faire la lumière sur le frelatage "criminel" à l'insecticide d'oeufs qui a conduit à des retraits de vente massifs en Europe. "Quelqu'un a clairement procédé avec une énergie criminelle pour frelater (des oeufs) avec un produit interdit", a déclaré le ministre allemand de l'Agriculture Christian Schmidt dans un entretien avec le quotidien Bild publié vendredi dans la nuit. "J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident (ce dossier) rapidement et minutieusement. En particulier la Belgique et les Pays-Bas en ont ici l'obligation", a-t-il ajouté. La substance toxique a été détectée en Allemagne et en Belgique, mais en petites concentrations, largement en dessous des valeurs seuils convenues au niveau européen. Les supermarchés Albert Heijn, Colruyt et Delhaize ont toutefois retiré préventivement certains oeufs des rayons en Belgique, après qu'une légère concentration de la substance toxique a été retrouvée dans des produits en provenance des Pays-Bas. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos