Océade - La procédure Renault suspendue à Mini-Europe: en tout cas "elle traîne", affirme Th. Meeus

29/11/16 à 19:11 - Mise à jour à 19:12

Source: Belga

(Belga) Le magazine trimestriel "Medor" a annoncé mardi sur son site web que la procédure Renault activée au parc aquatique Océade - dont la fermeture en janvier prochain avait été annoncée au début du mois en cours - était suspendue, son patron Thierry Meeùs semblant sur le point de conclure un accord avec le maître d'?uvre du projet, Unibail-Rodamco, pour la pérennisation de son parc miniature.

Océade - La procédure Renault suspendue à Mini-Europe: en tout cas "elle traîne", affirme Th. Meeus

Océade - La procédure Renault suspendue à Mini-Europe: en tout cas "elle traîne", affirme Th. Meeus © BELGA

Océade, parc aquatique dont la destruction était imminente, obtiendrait une prolongation de bail de deux ans. Interrogé par l'agence Belga, et sans aller jusqu'à confirmer la suspension de la procédure Renault, Thiery Meeùs a indiqué que des discussions étaient en cours avec la Ville de Bruxelles. "Nous sommes toujours dans la procédure de la loi Renault, mais celle-ci traîne car nous sommes en discussion avec la Ville de Bruxelles", a commenté M. Meeùs. "Il y a plusieurs aspects en discussion, desquels il est difficile de retirer un élément. Cela va encore prendre un peu de temps", a-t-il ajouté, laissant entendre que l'issue des échanges avec la Ville se rapprochait de facto, dans la mesure où l'échéance pour la fermeture avait été annoncée pour le 8 janvier. La direction du parc aquatique bruxellois Océade avait annoncé le 3 novembre dernier, lors d'une réunion extraordinaire du personnel, son intention de fermer définitivement l'attraction le 8 janvier 2017 à la suite de l'échec des discussiosn sur les conditions d'une nouvelle prolongation des activités sur un terrain situé au coeur du projet Neo de réaménagement du plateau du Heysel. Cette annonce avait mis en route la procédure de concertation et de consultation appelée "Loi Renault". Océade emploie 67 travailleurs, dont 20 sous contrat à durée indéterminée. (Belga)

Nos partenaires