Obligation scolaire : le parlement de la Fédération ne doit pas attendre le fédéral pour agir

27/04/15 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Belga

Ecolo juge un peu timide la résolution PS-cdH relative à l'âge de l'obligation scolaire. Selon les Verts, le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit se saisir de la question, plutôt que de la laisser au gouvernement, et peut imposer aux parents d'inscrire leur enfant à l'école à partir d'un certain âge.

Obligation scolaire : le parlement de la Fédération ne doit pas attendre le fédéral pour agir

© Belga

"On a un peu l'impression que la majorité PS-cdH essaie de se donner bonne conscience en s'adressant au fédéral alors qu'ils n'ont rien fait quand ils s'y trouvaient", a regretté la députée Barbara Trachte.

Les écologistes sont favorables à l'abaissement de l'âge de l'obligation scolaire. En attendant une initiative fédérale, ils proposent l'obligation d'inscription (et non de fréquentation) des enfants à partir de 3 ans.

Selon eux, une telle disposition ne créerait pas un conflit de compétences avec le pouvoir fédéral. "Ce qui est important, c'est que les parents soient en lien avec une école le plus rapidement possible", a expliqué Mme Trachte. Ecolo estime en revanche que le mécanisme de rechange proposé par la majorité pourrait créer un conflit de compétences.

Le PS et le cdH proposent l'obligation d'inscrire l'élève en maternelle dans sa cinquième année, assortie d'une obligation de participation à un certain nombre de demi-journées, comme condition d'inscription en primaire.

Nos partenaires