Nuisances des avions: une plate-forme réunissant plus de quarante comités dénonce l'attitude de V. De Wolf

12/06/16 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Belga

(Belga) La plate-forme des comités de quartiers (ndlr: plus de quarante) unis contre les nuisances de l'aéroport national a dit dimanche tout le mal qu'elle pensait de l'attitude du chef du groupe MR au parlement bruxellois et bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf face aux actions en cessation environnementale initiées par le gouvernement bruxellois dans ce dossier.

Nuisances des avions: une plate-forme réunissant plus de quarante comités dénonce l'attitude de V. De Wolf

Nuisances des avions: une plate-forme réunissant plus de quarante comités dénonce l'attitude de V. De Wolf © BELGA

Pour elle, "M. Vincent De Wolf a commis une erreur monumentale en abandonnant les Etterbeekois et les Bruxellois à leur sort face aux nuisances aériennes de l'aéroport de Zaventem". A la sortie d'une réunion d'information du gouvernement bruxellois à l'attention des bourgmestres de la capitale, M. De Wolf avait fait part de son refus de s'associer à ces actions en justice destinées à contraindre le gouvernement fédéral à changer les routes aériennes qui survolent Bruxelles, et Etterbeek. "Mais M. De Wolf, par lâcheté et soumission aux intérêts flamands du gouvernement fédéral, a refusé de soutenir ces actions, et isole le MR Bruxellois. Il se parjure lui-même, puisqu'il avait à l'époque soutenu l'action contre le Plan Wathelet et le moratoire toujours pas appliqué correctement. En tant que président de la conférence des bourgmestres, il avait lui même fait adopter en octobre 2015 une motion des 19 bourgmestres de Bruxelles demandant au gouvernement fédéral de modifier les routes aériennes pour réduire les nuisances et minimiser le nombre de victimes du survol avant le 13 juin 2016. L'Etat fédéral n'a depuis lors rien fait pour éviter le survol de Bruxelles, supprimer la route du canal, utiliser la piste 19 au lieu du virage à gauche", a indiqué la plate-forme, dans un communiqué. "M. De Wolf fait l'autruche, et tente de faire croire que les actions de la Région sont un cirque médiatique. Toutes les associations et comités de quartier de Bruxelles soutiennent ces actions en justice", a-t-elle encore dit. (Belga)

Nos partenaires