Nuisances des avions : Mayeur s'agace

16/06/14 à 22:23 - Mise à jour à 22:23

Source: Le Vif

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur n'a pas caché un certain agacement, lundi soir, lors du conseil communal, face à l'initiative de quatre bourgmestres du sud de la capitale d'adopter isolément un point de vue dans le dossier des nuisances liées au trafic aérien de l'aéroport national. Il compte bien mettre le sujet sur la table de la Conférence des bourgmestres, où il espère qu'un consensus pourra se dégager sur une position des 19 communes bruxelloises.

Nuisances des avions : Mayeur s'agace

© Belga

Les bourgmestres de quatre communes du sud-est de la capitale s'étaient réunis jeudi dernier à Auderghem, pour accorder leur violon dans ce dossier. Dans une déclaration commune, MM. Gosuin (Auderghem-FDF), Deleuze (Watermael-Boitsfort - Ecolo), Maingain (Woluwe Saint-Lambert - FDF) et Cerexhe (Woluwe Saint-Pierre -cdH), avaient réclamé l'application stricte de l'arrêté de la Région bruxelloise fixant des limites de bruit à ne pas dépasser, et rappelé leurs exigences de voir étendu dans les plus brefs délais le réseau de sonomètres régionaux afin que ce dernier corresponde aux nouvelles trajectoires actuellement en vigueur.

Pour eux, l'application de l'arrêté bruit comprend la perception systématique des amendes consécutives aux infractions. Les recours initiés avec le soutien financier de certaines communes sont maintenus, avaient-ils ajouté. Les quatre bourgmestres ont par ailleurs demandé que le prochain gouvernement fédéral respecte le principe selon lequel les zones les plus densément peuplées soient les moins survolées et mette en place un organisme de contrôle neutre et indépendant.

"J'ai été surpris par l'émergence d'une coalition de quatre bourgmestres du sud. C'est un peu bizarre comme attitude car je pense qu'il ne faut pas diviser les Bruxellois dans ce dossier", a notamment dit Yvan Mayeur, interrogé lundi soir par la conseillère communale Ecolo Marie Nagy, quant à l'évolution de l'attitude de la Ville face aux derniers changements intervenus dans le dossier. Même si ce n'est pas son souhait, le bourgmestre de la Ville a précisé qu'il s'était demandé, mi-ironique, mi-sérieux, s'il ne fallait pas qu'il envisage une coalition avec trois des bourgmestres de l'ouest de Bruxelles.

Nos partenaires