Nuisances à Marche : le bourgmestre juge la piste des F16 peu convaincante

17/07/12 à 16:32 - Mise à jour à 16:32

Source: Le Vif

Le député-bourgmestre de Marche-en-Famenne, André Bouchat (CDH), juge mardi peu convaincante la piste des nuisances provoquées par le vol de F-16 pour justifier les actes de malveillances sur le chantier de la future prison de Marche.

Nuisances à Marche : le bourgmestre juge la piste des F16 peu convaincante

© Image Globe

La Une (RTBF) révélait lundi soir dans son journal qu'un collectif anonyme de riverains, originaires de la région de Marche-en-Famenne, Rochefort et Wellin, avait adressé une lettre au ministre au ministre de la Défense, Pieter De Crem, pour demander "de faire en sorte que les vols s'effectuent à un plafond de vol inaudible du sol et cela jour et nuit".

Le mouvement laissait entendre que, face à cette situation, il pouvait être, en guise de protestation derrière les actes de malveillance sur le chantier de la prison de Marche. Fin juin, plusieurs bombes artisanales y avaient été découvertes sur des grues. Le bourgmestre de Marche-en-Famenne, comme ses homologues de Rochefort et Wellin, précise ne jamais avoir reçu "la moindre plainte pour les vols de F-16".

André Bouchat explique comprendre d'autant moins ces revendications que le camp militaire Roi Albert, situé à Marche-en-Famenne, n'a pas plus été le théâtre de vols massifs d'avions depuis une quinzaine d'années. Autant d'éléments qui amènent le bourgmestre marchois à juger cette piste peu convaincante. "Cette revendication est peut-être celle de quelqu'un qui veut bénéficier de l'attention médiatique pour faire parler de lui", a confié André Bouchat. Suite à la découverte des bombes artisanales sur le chantier de la prison, une enquête avait été ouverte.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires