Nuisance des avions : Bellot attend toujours que le CD&V et l'Open Vld désignent leurs interlocuteurs

19/04/18 à 08:27 - Mise à jour à 08:25

Source: Belga

Les présidents du CD&V et de l'Open Vld, les deux partis présents dans les majorités flamande, bruxelloise et fédérale, n'ont toujours pas désigné leurs interlocuteurs dans le dossier des nuisances aériennes dues au survol de Bruxelles, déplore le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot, dans L'Echo et De Tijd.

Nuisance des avions : Bellot attend toujours que le CD&V et l'Open Vld désignent leurs interlocuteurs

© LAURIE DIEFFEMBACQ/belgaimage

"Je suis en charge d'un dossier où il y a des divisions à tous les étages. Les syndicats sont incapables de rédiger un texte de dix lignes pour dire s'ils sont d'accord avec telle ou telle solution. Le patronat non plus n'arrive pas à dégager un consensus. Bruxelles et la Flandre sont aussi incapables de s'entendre, alors qu'il y a deux partis qui sont dans les deux majorités gouvernementales. Quand je demande au CD&V et à l'Open Vld, à leurs présidents respectifs, de me désigner un interlocuteur dans le dossier, ils me laissent en plan en prétextant un coup de fil à donner", expose le ministre MR.

M. Bellot rappelle avoir présenté une solution depuis des mois et attend qu'elle soit examinée sur le fond, mais rien ne bouge car "les gens ont peur d'entrer dans le dossier".

Nos partenaires