Nucléaire: Vanvelthoven veut inviter la ministre allemande à la Chambre

21/04/16 à 17:50 - Mise à jour à 17:50

Source: Belga

(Belga) Le président de la sous-commission "sécurité nucléaire" de la Chambre, Peter Vanvelthoven (sp.a), souhaite inviter la ministre allemande de l'Environnement, Barbara Hendricks, et l'instance de contrôle nucléaire allemande à la suite de la demande d'une fermeture des centrales de Doel 3 et Tihange 2. Il a transmis la requête à la Conférence des présidents.

Interrogé à ce sujet à la Chambre, le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, qui s'exprimait au nom de son collègue de l'Intérieur, a répété les arguments avancés mercredi par l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). Au mois de novembre, elle a autorisé la relance des deux réacteurs dont la cuve présente des microfissures. "Doel 3 et Tihange 2 répondent aux exigences de sûreté les plus sévères", a assuré le ministre. Au mois de février, les instances belge et allemande ont mis en place une procédure de collaboration après les craintes déjà émises sur les deux réacteurs. Des réunions ont eu lieu les 5 et 6 avril, et des informations ont été échangées. Les conclusions de l'AFCN n'ont jamais été remises en cause et aucune nouvelle question n'a été posée, a indiqué le ministre. Le gouvernement ne voit pas de raison de remettre en cause les conclusions de l'Agence. Il s'agit d'un organe indépendant. Son pendant allemand dépend en revanche d'un ministère placé sous la tutelle d'un ministre, a précisé le ministre. (Belga)

Nos partenaires