Nucléaire: Marghem "discrédite le système belge aux yeux de l'Europe et à l'échelle internationale"

11/06/15 à 06:51 - Mise à jour à 06:51

Source: Belga

La Commission fédérale de Recours pour l'accès aux informations environnementales reproche à la ministre de l'Energie Marie-Christine Marghem de "discréditer le système belge aux yeux de l'Europe et à l'échelle internationale" en persistant dans son opposition à rendre transparent le contrat qui a permis la prolongation de Tihange 1 et qu'un collaborateur de l'agence Belga tentait d'obtenir dans le contexte de la prolongation de Doel 1 et 2.

Nucléaire: Marghem "discrédite le système belge aux yeux de l'Europe et à l'échelle internationale"

© BELGA

La commission est d'avis que la ministre ne remplit pas ses obligations au regard de la loi transposant une directive européenne de 2003 et de la convention internationale d'Aarhus. "Ce faisant, elle empêche le bon fonctionnement de la commission et discrédite le système belge aux yeux de l'Europe et à l'échelle internationale", indique le gardien de la transparence en matière d'information environnementale.

Nos partenaires