Nucléaire iranien - L'UE a levé les sanctions contre l'Iran

16/01/16 à 23:41 - Mise à jour à 23:41

Source: Belga

(Belga) L'Union européenne a levé samedi soir ses sanctions économiques et financières contre l'Iran, juste après le feu vert de l'AIEA à la mise en oeuvre de l'accord nucléaire historique signé avec les grandes puissances en juillet.

Nucléaire iranien - L'UE a levé les sanctions contre l'Iran

Nucléaire iranien - L'UE a levé les sanctions contre l'Iran © BELGA

La décision de lever les sanctions est entrée en vigueur avec sa publication au Journal officiel de l'UE, moins d'une heure après son adoption formelle par les 28 Etats membres. L'AIEA avait annoncé juste avant que Téhéran avait tenu ses engagements de réduire drastiquement ses capacités nucléaires, conformément à l'accord avec les grandes puissances qui garantit le caractère civil du nucléaire iranien et rend quasi impossible la construction d'une bombe atomique. La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, qui a présidé les négociations avec l'Iran au nom des grandes puissances (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) a annoncé à Vienne, aux côtés du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammed Javad Zarif, que toutes les sanctions économiques et financières occidentales avaient par conséquent été levées. La signature de l'accord nucléaire par Téhéran et les grandes puissances, en juillet 2015, a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales. Les sanctions européennes, concentrées sur des secteurs-clés (défense, pétrole, finance), ont entraîné le placement sur une liste noire de 92 Iraniens et 466 sociétés ou groupements, dont les avoirs sont gelés et qui sont interdits de visas pour l'UE. Toutes les personnes et entités ne seront toutefois pas retirées de la liste, et les sanctions européennes liées à l'interdiction d'importer ou de fabriquer des armes et missiles balistiques restent en vigueur, puisque leur levée est prévue ultérieurement par l'accord. (Belga)

Nos partenaires