Novembre 1866: Juan Prim, le Catalan qui complotait à Bruxelles

14/11/17 à 07:00 - Mise à jour à 07:07
Du Le Vif/L'Express du 10/11/17

Homme d'Etat pour les uns, vil conspirateur pour les autres, ce Catalan a du caractère. De la suite dans les idées aussi. Dans son combat qui l'oppose à Madrid, il est prêt à tout. Même à partir. Pour mieux rebondir. En 1866, loin de l'Espagne et de sa cour honnie, c'est en Belgique qu'il échoue.

Fier de sa cause, ce démocrate ne se cache pas. Entouré de ses compagnons d'armes, il parcourt les réceptions mondaines sous l'oeil bienveillant de l'establishment politique local. Il prend aussi le temps de s'entourer. De réfléchir. Patiemment, il fomente son coup. Mais à Madrid, la colère sourde. Et les relations belgo-espagnoles se retrouvent soudainement menacées.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires