Nouvelles négociations cruciales en Suisse pour réunifier Chypre

09/01/17 à 10:37 - Mise à jour à 10:39

Source: Belga

(Belga) Les dirigeants chypriotes grecs et turcs ont entamé lundi à Genève des négociations cruciales, sous l'égide de l'ONU, pour tenter de réunifier l'île méditerranéenne divisée depuis plus de 40 ans, mais leur issue reste incertaine.

Nouvelles négociations cruciales en Suisse pour réunifier Chypre

Nouvelles négociations cruciales en Suisse pour réunifier Chypre © BELGA

Le dirigeant chypriote turc, Mustafa Akinci, et le président chypriote grec, Nicos Anastasiades, sont arrivés, souriants, peu avant 9h00 au Palais des Nations, siège de l'ONU à Genève, où ils ont été accueillis par le Conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU pour Chypre, Espen Barth Eide, et par la chef de la force de l'ONU chargée du maintien de la paix à Chypre, Elizabeth Spehar. Les deux dirigeants ne se sont pas serré la main devant les caméras et se sont assis autour de l'immense table de négociation avec les membres de leur délégation. Deux séries de discussions ont déjà été organisées en Suisse en novembre au Mont Pèlerin, sur les bords du Lac Léman, mais sans véritable avancée. Cette troisième rencontre doit durer trois jours et devrait être suivie, jeudi, d'une Conférence sur Chypre, élargie aux trois "garants" de la sécurité de l'île: la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale, qui y dispose de bases militaires, a indiqué le service d'information de l'ONU. Chypre, qui compte environ un million d'habitants, est divisée depuis 1974, lorsque l'armée turque a envahi la partie nord de l'île en réaction à un coup d'Etat de Chypriotes grecs qui visait à rattacher le pays à la Grèce et suscitait une vive inquiétude de la minorité chypriote turque. (Belga)

Nos partenaires