Nouvelle opération policière à Rotterdam, aucune interpellation

30/03/16 à 19:30 - Mise à jour à 19:30

Source: Belga

(Belga) La police néerlandaise a mené dans la nuit une nouvelle opération policière à Rotterdam, où quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat en France avaient été arrêtées dimanche, mais n'a pas effectué d'interpellations, a indiqué mercredi le parquet national.

"Nouvelles perquisitions pour terrorisme à Rotterdam, dans la rue Oudedijk", a indiqué le parquet sur son compte Twitter: "nous n'avons pas retrouvé d'explosifs ou d'armes". Les forces spéciales de la police ont perquisitionné un immeuble, évacuant par précaution les occupants d'habitations voisines. Les démineurs se tenaient prêts à intervenir en cas de besoin. Dimanche, un Français âgé de 32 ans, identifié par les médias néerlandais comme Anis B., a été arrêté avec trois autres personnes à la demande de Paris. Selon le parquet néerlandais, Anis B. est "impliqué dans une organisation criminelle liée à un projet terroriste". Il est entre autres soupçonné d'avoir été mandaté par l'organisation Etat islamique (EI) pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, un ex-braqueur arrêté la semaine dernière en France. Anis B. a comparu mardi lors d'une audience à Amsterdam et s'est opposé à son extradition demandée par Paris. La justice a désormais 90 jours pour examiner la demande de la France. Le tribunal a décidé mercredi de maintenir en détention pour deux semaines supplémentaires deux des trois hommes arrêtés avec lui, âgés de 43 et 47 ans. La troisième personne, un sans-abri âgé de 35 ans, a été remise en liberté. Le parquet a assuré à la télévision néerlandaise NOS qu'il ne devrait plus y avoir de perquisitions dans le cadre de cette enquête. (Belga)

Nos partenaires