Nouvelle occupation de "La voix des sans-papiers" - Le bourgmestre d'Etterbeek refuse l'occupation pour des motifs de sécurité

21/07/17 à 22:02 - Mise à jour à 22:03

Source: Belga

(Belga) Le bourgmestre d'Etterbeek, Vioncent De Wolf (MR) a refusé vendredi, en fin de journée de donner son feu vert à l'occupation d'un bâtiment vide par quelque 80 personnes sans-papiers avec enfants pour des motifs de sécurité. Au cours d'un entretien avec des représentants du groupe, il a proposé un lieu sécurisé pour un relogement en soirée d'une durée de quelques jours.

Sur base d'un rapport des services communaux, le bourgmestre a été informé que l'immeuble, destiné à être démoli, comportait des manquements importants à la sécurité incendie. Il ne dispose d'aucune installation sanitaire permettant de rencontrer les besoins d'hygiène et de salubrité. Vincent De Wolf a indiqué qu'il ne pouvait, sur base de ce rapport, permettre le maintien des personnes dans les lieux. Il a rappelé qu'en tant que bourgmestre, il était responsable en tous lieux de la sécurité et la salubrité publiques. En conséquence, à défaut d'un départ volontaire, il prendra un arrêté de police pour ordonner l'évacuation. Ne souhaitant pas pour autant ajouter à la précarité de ces personnes, Vincent De Wolf a proposé aux représentants des occupants que ceux-ci soient relogés, dès ce soir et pour quelques jours, au sein du Centre des Sports communal, lequel dispose des conditions de sécurité et de commodités suffisantes. Des bus ont été réquisitionnés afin de permettre le transport des personnes. Les occupants ont décidé de tenir une assemblée générale pour étudier la proposition de la commune. (Belga)

Nos partenaires