Nouveaux centres de soutien aux familles sur la route des réfugiés

26/02/16 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

(Belga) Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) s'apprêtent à renforcer leurs dispositifs pour les enfants et les familles sur la route des migrants: des centres de soutien sont désormais opérationnels et une vingtaine le deviendront dans cinq pays d'ici trois mois, ont annoncé vendredi à Genève les agences de l'ONU.

Nouveaux centres de soutien aux familles sur la route des réfugiés

Nouveaux centres de soutien aux familles sur la route des réfugiés © BELGA

Ces "points bleus" doivent garantir un espace sécurisé avec des prestations, des jeux, une protection et un conseil aux enfants et aux familles. Ils sont attendus en Grèce - où 3 sur 11 sont déjà opérationnels -, en Macédoine, en Croatie, en Slovénie et en Serbie. "Nous devons être très flexibles" en fonction des circonstances, a relevé le Haut Commissaire adjoint aux réfugiés, Volker Türk. Parmi les cinq pays où les centres sont ou seront établis, quatre ont récemment conclu avec l'Autriche un accord policier pour fermer leurs frontières. La Croix-Rouge et des ONG seront également associées aux centres. Mais ces sites ne remplacent pas la responsabilité et les obligations des États à protéger les enfants et à prévenir notamment les violences sexuelles, selon le HCR et l'UNICEF. Les centres doivent permettre de lutter contre les maladies, les persécutions, les violences, le trafic et les exploitations, contribuer à mieux identifier les enfants et les adolescents qui ne sont pas avec leur famille et établir si possible des réunifications. Au total, deux tiers des migrants qui arrivent en Europe sont des femmes et des enfants. En février, ils étaient 60% contre moins de 30% il y a cinq mois. (Belga)

Nos partenaires