Nouveau le 1er mai - La patronne de la police fédérale Catherine De Bolle prend la tête d'Europol

27/04/18 à 05:34 - Mise à jour à 05:42

Source: Belga

(Belga) Commissaire générale de la police fédérale, Catherine De Bolle, prendra la tête de l'agence européenne de coopération policière, Europol, ce 1er mai. Elle été choisie à ce poste début décembre dernier par les Etats membres de l'Union européenne. Elle y prendra la succession de Rob Wainwright pour un mandat de quatre ans.

Catherine De Bolle a placé son futur mandat sous le signe de l'innovation, a-t-elle expliqué en janvier devant les eurodéputés de la commission des Libertés civiles (LIBE). "Europol doit être à la pointe de l'innovation, pour s'attaquer à la cybercriminalité, pour échanger des informations et pour lutter contre le crime organisé et le terrorisme", avait-elle commenté. "La lutte contre le crime et le terrorisme ne peut pas être dissociée des nouvelles technologies." Catherine De Bolle avait pris la tête de la police fédérale le 29 février 2012 à l'âge de 42 ans, devenant ainsi la plus jeune commissaire générale jusque là. Née le 17 février 1970 à Alost, elle a étudié le droit à l'université de Gand entre 1988 et 1993. De 1994 à 1997, elle a suivi une formation d'officier à la gendarmerie. Elle a notamment été juriste à la police fédérale et a participé à la mise en loi de la réforme des polices. Sa ou son successeur comme patron(ne) de la police fédérale doit encore été désigné(e). A l'heure actuelle, sept candidats sont en lice. Europol, basé à La Haye aux Pays-Bas, occupe actuellement environ 800 personnes. (Belga)

Nos partenaires