Nouveau chipotage de l'index

15/11/14 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Belga

Le ministre fédéral de l'Economie Kris Peeters (CD&V) souhaite adapter le panier de biens et services déterminant l'évolution de l'index. En lieu et place de la sélection actuelle de produits, le ministre souhaite plutôt utiliser les données scannées aux caisses des supermarchés.

Nouveau chipotage de l'index

Kris Peeters © Belga

La mesure aura pour effet que l'indexation -en plus du saut déjà annoncé par le nouveau gouvernement- interviendra encore un peu plus tard, écrit samedi le quotidien flamand De Morgen.

"En utilisant les données de scanning on peut suivre les prix de tous les produits vendus, en lieu et place du système actuel de témoins représentatifs", écrit le ministre dans sa note de politique générale où il détaillera ses projets pour les années à venir.

"La révision de l'index génère une belle économie pour l'autorité publique. Mais cela signifie aussi que les salaires seront indexés plus tard", explique l'économiste Koen Schoors (UGent) dans le quotidien. "En raison de la récession, nous achetons beaucoup plus de produits bon marché qu'avant (...) En conséquence, nos dépenses réelles à la caisse sont pour le moment plus basse que le panier actuel. Avec le nouveau sytème, l'indice pivot sera donc dépassé plus tardivement."

En savoir plus sur:

Nos partenaires