"Nous avons toujours avec nous des revendications communautaires" (B.Weyts)

10/02/18 à 07:20 - Mise à jour à 07:22

Source: Belga

(Belga) "On ne cache pas ce que nous sommes, nous avons toujours avec nous des revendications communautaires quand nous négocions", indique le ministre flamand N-VA Ben Weyts dans un entretien à L'Echo publié samedi, axé surtout sur les ambitions du parti nationaliste en Région bruxelloise. "Nous avons une vue très transparente sur ce que nous voulons faire de Bruxelles", y indique le ministre régional flamand, notamment en charge de la "Périphérie flamande de Bruxelles".

"Cette ville mérite mieux que des politiciens nonchalants, une politique sans aucune ambition, portée par la seule idée de faire de l'électoralisme dans les communautés d'origine étrangère", développe-t-il. "Ne peut-on pas quand même essayer d'importer certaines recettes flamandes qui fonctionnent vers Bruxelles?", interroge-t-il, évoquant un "cirque" qui doit "finir". "Cette ville a besoin de règles plus strictes et qu'on s'y tienne", balance l'homme politique dans ce long entretien, qui fustige tout spécialement le PS, tackle au passage la gestion du dossier du stade national ("l'exemple type de la politique telle qu'on ne veut plus qu'elle soit menée") et dépeint une ville bruxelloise au potentiel "gâché". "Nous, à la N-VA, nous sommes froids et très durs avec ceux qui veulent profiter du système mais nous sommes chaleureux et compréhensifs avec ceux qui connaissent un revers dans la vie et qui ont besoin d'être relancés", résume Ben Weyts au sujet de la sécurité sociale et des demandeurs d'emploi. (Belga)

Nos partenaires