Jan De Meulemeester
Jan De Meulemeester
Journaliste politique pour la chaîne de télévision flamande VTM
Opinion

20/11/14 à 12:01 - Mise à jour à 13:28

"Nos parlementaires économiseront-ils sur leurs salaires, comme promis?"

Les parlementaires doivent se pencher sur leur nouveau salaire avant la fin de l'année. Et si le premier ministre Charles Michel a suggéré que les ministres se contentent de revenus moins élevés, rien n'a encore été décidé. Jan De Meulemeester, journaliste politique à la chaîne flamande VTM, a étudié la fiche de paie du politique.

"Nos parlementaires économiseront-ils sur leurs salaires, comme promis?"

© BELGA

Les membres de la Chambre décideront les semaines à venir s'ils peuvent s'accommoder d'une réduction de salaire de cinq pour cent. Décidée en 2012, cette diminution salariale doit être reconfirmée lors de l'établissement du budget en décembre, sinon les parlementaires gagneront à nouveau cinq pour cent de plus à partir de l'année prochaine.

Certains parlementaires ont réagi défavorablement. Parmi eux règne en effet la citation populaire "If you pay peanuts, you get monkeys". Il serait bien entendu étonnant que les parlementaires ne prolongent pas leur réduction de salaire de 5 pour cent. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une évidence pour la plupart des parlementaires. Et indépendamment de leur bonne ou mauvaise volonté, ce salaire modéré se révélera irréversible. Même si l'économie se rétablit il sera difficilement justifiable que les parlementaires augmentent eux-mêmes leur salaire de 5 pour cent, même si d'un point de vue technique, il ne s'agirait que d'une restauration.

De nombreux frais

Combien gagnent-ils? Un parlementaire gagne 5.703 euros nets par mois. Voici ce qui figure sur la dernière fiche de paie d'un parlementaire débutant:

Indemnité de base de 100%: 53.511 euros

Indexation: x 1,6084 pour cent

Brut annuel: 86.067,09 euros

Brut mensuel: 7.172, 26 euros

Moins la cotisation de retraite: - 609,64 euros

Moins impôts: - 2868 euros

Net: 3695 euros

Plus indemnités forfaitaires: 24.098,79 euros par an ou 2008,23 euros par mois: + 2008 euros

Mensuel total net : 5.703 euros

Habituellement, les nouveaux parlementaires ne profitent pas encore d'indemnisations supplémentaires, telles que celles prévues pour les chefs de faction et les (vice-)présidents de commission. Ces derniers perçoivent donc environ trois fois plus que le salaire belge moyen qui s'élève à 1900 euros.

Néanmoins, il est plus juste de comparer leur revenu à celui des cadres qui gagnent 3.000 euros par mois en moyenne. Cependant, ces derniers reçoivent souvent une voiture ainsi que les indemnités qui l'accompagnent. Toutefois, dans cette comparaison, les frais politiques exempts d'impôts de 2008 euros sont disproportionnés, même selon les normes européennes. Comme tous les cadres et de nombreux employés, les parlementaires perçoivent un pécule de vacances et une prime de fin d'année (chaque fois un mois de salaire). Ils bénéficient d'un package assurance intéressant et - encore toujours - d'une pension politique particulièrement intéressante.

Les ministres réduiront-ils leur salaire?

Les membres du gouvernement réduiront-ils également leur salaire ? En octobre, le premier ministre Charles Michel (MR) a déclaré que "ce que l'on demandait à la population valait également pour les politiques".

Partager

Les membres du gouvernement réduiront-ils leur salaire?

Le premier ministre veut-il dire que son gouvernement confirmera la réduction de 5 pour cent décidée sous Di Rupo ou que les revenus diminueront encore davantage ? Dans un débat sur l'argent des politiques, on risque de tomber dans le populisme : si on répond à une certaine volonté populaire, alors les politiques ne doivent rien gagner ou même payer pour faire leur job.

D'autre part, il est curieux de pouvoir baisser un salaire en temps de crise, ou pour le dire en badinant : un syndicat devrait être contre. En 2012, une étude de référence européenne a révélé que notre salaire parlementaire est comparable aux assemblées des pays voisins.

En savoir plus sur:

Nos partenaires