Non-marchand: "Des enveloppes ont été dégagées en soutien au secteur"

24/11/16 à 17:18 - Mise à jour à 17:22

Source: Belga

(Belga) "Des enveloppes ont été dégagées au sein du budget initial 2017 en soutien au secteur non-marchand", affirme jeudi le cabinet du ministre-président de la Fédération wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte. Il répond ainsi aux syndicats qui ont affirmé à l'issue d'une réunion tenue dans la matinée que "pas un euro" n'avait été affecté au secteur.

Non-marchand: "Des enveloppes ont été dégagées en soutien au secteur"

Non-marchand: "Des enveloppes ont été dégagées en soutien au secteur" © BELGA

En marge de la manifestation qui a rassemblé entre 17.000 et 20.000 travailleurs du secteur non-marchand à Bruxelles, une réunion s'est tenue entre les membres du gouvernement communautaire et le front commun syndical du secteur non-marchand, en l'absence de Rudy Demotte, retenu au sommet de la Francophonie à Madagascar. "Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles est dans la même logique que le fédéral. Il promet l'établissement d'un calendrier de discussions, mais aucun budget n'est prévu", avait notamment avancé Christian Masai, secrétaire fédéral Setca. "Il n'y a pas un euro pour conclure un accord social." Le gouvernement Demotte conteste ces affirmations. "Des groupes de travail seront en effet mis en place afin de chiffrer leurs revendications", a confirmé le cabinet du ministre-président qui rappelle que "contrairement au fédéral, il a veillé à épargner de mesures d'économies ce secteur". "Des enveloppes ont été dégagées au sein du budget initial 2017 en soutien au secteur non-marchand", ajoute le cabinet, citant notamment des nouveaux moyens octroyés pour l'aide à la jeunesse (+11,3 millions d'euros), l'accueil d'urgence de la petite enfance (+3,5 millions), l'éducation permanente (+1,75 millions), la culture (+3,5 millions) ou encore la jeunesse (+2,5 millions). En Fédération Wallonie-Bruxelles, le non-marchand représente quelque 25.000 travailleurs, selon une estimation de la CNE. Ceux-ci sont principalement occupés dans les secteurs de l'aide à la jeunesse (8.000), le socio-culturel (8.000) et l'accueil de l'enfance et de la petite enfance (7.600). (Belga)

Nos partenaires