Non, les phoques gris ne sont pas prêts d'attaquer les humains sur les plages

09/08/17 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Belga

Si les phoques gris sont effectivement des animaux sauvages capables de se montrer agressifs, ils ne risquent pas d'attaquer les humains sur la plage, relativise mercredi le SeaLife après la parution d'articles en ce sens dans deux quotidiens belges. Le centre de Blankenberge s'occupe de cette espèce depuis plusieurs années.

Non, les phoques gris ne sont pas prêts d'attaquer les humains sur les plages

© Getty Images/iStockphoto

Les deux quotidiens prévenaient "qu'il n'était qu'une question de temps" avant que l'on assiste à "des attaques de phoques en Belgique", sur base d'observations d'animaux morts et de déclarations de l'Institut des Sciences naturelles de Belgique.

"Les phoques gris peuvent être agressifs, plus que d'autres phoques", reconnait Stefanie de Fonseca, qui soigne quotidiennement des animaux de cette espèce. "Ils ont des dents pointues pour se défendre contre leurs ennemis, mais ils ne vont pas venir sur la plage pour attaquer les gens."

"A chaque fois qu'un phoque est aperçu, nous rappelons qu'il faut le laisser tranquille. Ils sont souvent en train de se reposer. S'il semble blessé, il vaut mieux appeler la police ou le centre d'accueil du SeaLife."

Les nageurs n'ont pas non plus de craintes à avoir. "Dans la mer, le phoque a beaucoup d'espace, il ira donc plutôt nager dans une autre direction, ou viendra tout au plus regarder de près ce qu'il se passe", ajoute-t-elle. "Si un phoque attaque vraiment, c'est qu'il se sera senti menacé ou qu'il a pris l'être humain pour autre chose que ce qu'il n'est."

Belga

Nos partenaires