Nombreuses interventions des pompiers dues aux orages

13/08/15 à 20:07 - Mise à jour à 14/08/15 à 06:54

Source: Belga

Les violents orages ont fait des dégâts dans tout le pays. Le topo région par région.

Nombreuses interventions des pompiers dues aux orages

© EPA

Les pompiers thudiniens ont reçu de nombreux appels pour des toitures endommagées et des arbres tombés sur la route, notamment à Biesme-sous-Thuin et Lobbes. Dans la région du grand Charleroi, c'est à Thuin que les orages sont actuellement les plus violents. Les fortes bourrasques de vent qui accompagnent les coups de tonnerre ont provoqué des dégâts aux toitures et à la végétation. A Gozée et Lobbes, des grêlons de la taille d'un raisin sont tombés. Plusieurs arbres se sont également effondrés sur les routes, comme à Thuillies et Biesme-sous-Thuin. Plusieurs habitations ont été endommagées comme à la rue Lefèvre à Thuin, où une toiture s'est en partie envolée. Toutes les équipes de pompiers de Thuin sont actuellement sur le terrain et tentent de répondre aux nombreux appels.

Les trois tunnels bruxellois fermés en raison des orages rouverts à la circulation

Les tunnels Stéphanie, Rogier et Georges Henri, qui avaient été fermés en raison des fortes pluies qui sont tombées sur la capitale jeudi soir, ont été rouverts à la circulation vers 21h00, a-t-on appris auprès de Bruxelles-Mobilité. Le trafic avait été dévié en surface le temps de l'intervention des pompiers, venus sur les lieux pour déboucher les avaloirs inondés. Il a été rétabli vers 21h00

Les pompiers liégeois fort sollicités, plusieurs caves inondées en Hesbaye hannutoise

Les pompiers de Liège ont été fort sollicités jeudi soir à la suite des orages qui se sont abattus sur la région, a indiqué le service incendie de la Cité ardente. Leurs collègues de la zone de secours de Hesbaye ont enregistré, eux, une trentaine d'appels pour des arbres arrachés et des caves inondées, a-t-on appris au poste de Hannut (province de Liège), qui centralise les interventions pour les régions de Hannut et Waremme.

Les pompiers de Liège sont intervenus à une trentaine de reprises. Les communes de Flémalle, Ivoz-Ramet, Bierset et Awans ont été particulièrement touchées. Les pompiers sont essentiellement intervenus pour des pompages, des objets qui se sont envolés, des arbres ou des branches sur la chaussées. A Seraing également, le service incendie a effectué quelques interventions. Huit équipes des pompiers hannutois et waremmiens sont, par ailleurs, à pied d'oeuvre depuis le début de la soirée en Hesbaye. De nombreux arbres qui entravent les voiries ont dû être débités sur l'ensemble du territoire de la zone, de Faimes à Omal (Geer) en passant par Pellaines (Lincent), précisent les sapeurs hesbignons. Dans l'entité de Lincent, plusieurs caves ont en outre été inondées.

Le toit d'une carrosserie s'envole à Awans

Le toit d'une carrosserie située à Awans (province de Liège) s'est envolé jeudi soir à la suite des violentes rafales de vent qui ont balayé la région.

Outres des interventions relatives à des pompages ou à des branches sur la chaussée, les pompiers de Liège sont intervenus en soirée à Awans, où le toit d'une carrosserie s'est envolé à cause du vent. Si les dégâts matériels sont importants, aucun blessé n'est à déplorer.

De nombreuses interventions dans le Condroz hutois

Les pompiers de Huy et de Hamoir (province de Liège) ont été fort sollicités jeudi soir à la suite des intempéries. Le Condroz a été particulièrement touché, indiquent les pompiers de Huy. Les sapeurs hutois ont enregistré une dizaine d'appels jeudi soir, essentiellement pour des avaloirs bouchés et des coulées de boues sur des voiries dans l'entité de Marchin. Ils ont également dû intervenir à Héron pour vérifier la stabilité d'une cheminée qui menaçait de s'effondrer. Leurs collègues de la caserne d'Hamoir sont, quant à eux, intervenus pour plusieurs arbres qui encombraient les voiries dans les localités de Werbomont, Tavier, Ellemelle, Ouffet et Hamoir.

Pluies violentes, vent tempétueux et grêles dans le Hainaut occidental

Durant une vingtaine de minutes, des pluies torrentielles et des grêles sont tombés jeudi en fin d'après-midi dans le Hainaut occidental, essentiellement dans les régions de Tournai et de Mouscron. A la suite de phénomènes atmosphériques, la circulation ferroviaire a été interrompue entre Lille (France) et Mouscron.

Alors que la température affichait 35 degrés et que l'atmosphère était des plus lourdes, des orages suivis de pluies torrentielles, puis des grêlons sont tombés peu après 18h00 sur le Hainaut occidental. En un quart d'heure, la température a chuté de plus de 10 degrés dans cette région. Les orages provenaient de l'ouest (France). Le passage à la frontière franco-belge de Baisieux/Blandain est fermé à la suite d'une chute d'arbres sur la chaussée. D'importantes inondations sont en cours à l'avenue de Maire et à la chaussée de Douai à Tournai. Le zoning industriel de Orcq-Marquain (Tournai) est, lui, sous eau. Sur la E42 Tournai-Lille, la sortie de Kain est inondée. La route industrielle Vaulx-Antoing est inondée à hauteur de l'usine CBR. A Guignies, dans la proche entité de Brunehaut, la place est sous eau. A Pecq et Mouscron, de nombreuses inondations ont été recensées par les services de secours qui sont sur la brèche. A 19h00, on ne déplorait aucune victime.

Deux blessés à Pairi Daiza

Daiza, par une branche tombée d'un arbre à la suite des intempéries. Le parc animalier était en train d'être évacué lorsque l'incident s'est produit. Dans la région du grand Charleroi, c'est à Thuin que les orages sont actuellement les plus violents. Les fortes bourrasques de vent qui accompagnent les coups de tonnerre ont provoqué des dégâts aux toitures et à la végétation. A Gozée et Lobbes, des grêlons de la taille d'un raisin sont tombés. Plusieurs arbres se sont également effondrés sur les routes, comme à Thuillies et Biesme-sous-Thuin. Plusieurs habitations ont été endommagées comme à la rue Lefèvre à Thuin, où une toiture s'est en partie envolée. Toutes les équipes de pompiers de Thuin sont actuellement sur le terrain et tentent de répondre aux nombreux appels.

Coulées de boue et inondations à Eghezée, où les pompiers distribuent des sacs de sable

Les pompiers d'Eghezée ont mené une dizaine d'interventions jeudi soir entre 19h00 et 20h30 pour des coulées de boue et des inondations dans les villages de Branchon, Pontillas et Forville, indique-t-on à la caserne locale. Les secours ont installé des sacs de sable en prévention devant plusieurs habitations. A Branchon, une coulée de boue a dévalé la chaussée sur une quinzaine de mètres jusqu'à l'entrée d'une maison. Un ruisseau déborde, par ailleurs, à Pontillas. A Ciney, les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour des avaloirs bouchés. Ailleurs dans la province de Namur, les intempéries ont fait moins de dégâts. Un câble est tombé sur la route et une cave a été inondée dans la région d'Andenne tandis que les pompiers sont intervenus pour un tronçonnage d'arbre à Namur. On dénombre un égout bouché dans la zone Val de Sambre, qui comprend Fosses-la-Ville et Sambreville.

Le Brabant wallon relativement épargné par les orages

Bien que le nombre d'interventions est important dans certaines zones de secours, la province du Brabant wallon a été relativement épargnée par les violents orages survenus jeudi soir, a-t-on appris auprès des différents corps de pompiers qui couvrent le territoire. Les pompiers de Tubize n'avaient enregistré aucun appel jeudi vers 20H30, à la suite des fortes pluies et des orages qui ont sévi dans le pays. A Nivelles et Wavre, les services régionaux d'incendie ont chacun enregistré deux appels pour des arbres arrachés ou des égouts bouchés. Dans les zones de Jodoigne et de Braine-l'Alleud en revanche, plusieurs dizaines d'appels ont été réceptionnés pour des arbres sur les voiries notamment. Dans l'entité d'Hélécine, des coulées de boue ont, par ailleurs, été signalées.

Inondations dans le sud de la Flandre occidentale

L'orage qui a surplombé la Flandre occidentale, cause d'importantes inondations dans le sud de la province. Les zones de secours étaient débordées d'appels et d'interventions. Vers 19h00 jeudi soir, la zone Fluvia (Harelbeke, Courtrai, Waregem, Wevelgem) avait déjà reçu des dizaines d'appels consécutifs aux intempéries et concernant principalement des inondations. La zone Midwest, dans la région de Roulers, est également très sollicitée, là aussi pour des dégâts des eaux. De fortes averses ont touché le nord de la province, à Bruges, Blankenberge et Knokke. Mais c'est surtout le sud de la province qui a été le plus touché. On y a observé des grêlons de 3 centimètres", affirme M. Dehenauw. A Kortemark, la foudre s'est abattue sur un train. "La rame assurait la liaison La Panne-Schaerbeek. La réparation des dégâts occasionnés à la voiture a pris une demi-heure. Le train a pu finalement reprendre sa route", précise Tine Verheyden, porte-parole d'Infrabel, la société gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

Inondations et dégâts limités en Flandre orientale

Les orages qui se sont abattus sur la province de Flandre orientale jeudi n'ont pour le moment pas causé d'importantes inondations, indiquent différentes zones de pompiers. La foudre s'est abattue à deux reprises dans la région de Gand mais les dégâts restent toutefois limités. La zone de secours Centrum, dont font partie 18 communes proches de Gand, a reçu une dizaine d'appels, principalement liés à des inondations cependant limitées. Selon les pompiers de la région d'Audenarde, le plus dur est passé. Là aussi, une dizaine de coups de fil a été enregistrée pour des branches sur la route ou des rues sous eau.

Des centaines d'appels pour des inondations à Anvers

Les pompiers anversois ont reçu quelque 300 appels, jeudi, à la suite des orages qui se sont abattus sur Anvers et ses environs en soirée. Les interventions concernaient principalement des inondations dans des rues, mais aussi dans quelques caves. Certains tunnels routiers ont également été inondés, mais la situation semble désormais revenue à la normale.

A Saint-Trond, dans le Limbourg, quatre arbres sont par ailleurs tombés et ont endommagé une dizaine de véhicules en stationnement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires