Nombreuses interceptions d'avions russes par les chasseurs de l'Otan en mer Baltique

08/08/17 à 13:51 - Mise à jour à 13:53

Source: Belga

(Belga) Les avions de chasse de l'Otan sont intervenus à huit reprises la semaine dernière pour identifier dix-huit appareils militaires russes au dessus de la mer Baltique, a indiqué le ministère lituanien de la Défense sur son site internet.

La plupart des appareils russes ont été identifiés alors qu'ils volaient, sans avoir déposé de plan de vol et transpondeur coupé, dans l'espace aérien international au-dessus de la Baltique. Ce sont actuellement, pour quatre mois jusque début septembre, quatre F-16C polonais et cinq EF-18/A espagnols qui assurent cette mission de police de l'air au-dessus du territoire des pays baltes, respectivement depuis les bases aériennes de Siauliai (Lituanie) et d'Amari (Estonie). Le 1er août, des chasseurs alliés ont ainsi effectué quatre décollages d'alerte ("scrambles" en jargon) pour identifier un Antonov An-26, deux MiG-31, deux fois deux Sukhoï Su-27 et deux Su-33 reliant dans la plupart des cas l'enclave russe de Kaliningrad en territoire de la Fédération de Russie, a précisé le ministère. La "police de l'air" du ciel balte est prise en charge par rotation par des pays de l'Otan dotés d'avions de combat - que ne possèdent ni l'Estonie, ni la Lettonie ni la Lituanie, membres de l'Alliance atlantique depuis mars 2004. Il s'agit de la 44ème rotation, selon l'Otan. La Belgique succèdera fin août à Amari, avec quatre F-16, à l'Espagne, jusqu'à la fin de l'année. (Belga)

Nos partenaires