Nollet veut Groen!, Demotte la cohérence

22/07/10 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Le Vif

Ecolo reste avec Groen! , a indiqué le ministre wallon Ecolo Jean-Marc Nollet. Sans toutefois dire formellement que les Verts francophones ne participeraient pas à un gouvernement fédéral sans leurs collègues flamands, il juge "très important" que l'axe Ecolo-Groen! persiste pour trouver des solutions originales aux problèmes institutionnels.

Nollet veut Groen!, Demotte la cohérence

© Belga

Le ministre-président Rudy Demotte (PS) appelle de ses voeux une cohérence entre la future majorité fédérale et les Communautés et Régions. Le ministre cdH André Antoine souhaite que la future majorité fédérale s'inspire des majorités en place dans ces mêmes entités.

A la sortie de leur dernière réunion d'avant vacances, les ministres wallons ont été généreusement sollicités par la presse, tant francophone que néerlandophone, qui s'est exclusivement intéressée aux négociations... fédérales et à la question de savoir si Ecolo irait au fédéral, éventuellement sans Groen!

Au-delà de la nécessaire alliance avec Groen! , Jean-Marc Nollet a répondu que les écologistes n'avaient pas subi de pressions ou menaces au sein du gouvernement wallon pour les persuader de participer au fédéral et a souligné que son parti comptait rester à Namur jusqu'à la fin de la législature. La seule pression ressentie, c'est celle des électeurs et de la réalisation de la déclaration de politique régionale, a-t-il dit.

Quant à savoir si Elio Di Rupo avait prié Ecolo de participer à la majorité, il a observé que le pré-formateur avait nombre de contacts mais qu'il "ne le voit pas souvent prier". Ecolo a déjà soutenu par le passé des accords sans participer à la majorité gouvernementale, a-t-il encore indiqué.

Rudy Demotte a confirmé sa volonté de continuer avec la même majorité à la Région et à la Communauté. Il s'est dit partisan d'une majorité fédérale "miroir" des Communautés et Régions dans une cohérence qui s'exprimerait soit pas la participation à cette majorité soit par le soutien à un programme commun.

S'il est d'avis que la présence d'Ecolo au gouvernement fédéral "a un sens", le ministre-président ne s'est toutefois pas exprimé formellement sur la nécessité impérative d'une telle présence. "J'entends ceux qui siègent aux gouvernements de la Communauté et de la Région s'exprimer dans le sens de la cohérence", a-t-il brièvement répondu à cette question. En tout cas, il n'est pas question de pressions sur Ecolo au gouvernement wallon, a-t-il assuré.

André Antoine a formulé le même démenti. Selon lui, le cdH n'a pas d'exclusive concernant la composition de la majorité fédérale mais au-delà de cela, il faut qu'elle tienne compte des majorités en place dans les Communautés et Régions. Il fait "totale confiance" au préformateur et espère que des axes clairs pour un futur gouvernement seront connus à la rentrée.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires