Nollet dément que le FNRS doive réduire la voilure

02/05/12 à 20:21 - Mise à jour à 20:21

Source: Le Vif

Le ministre en charge de la Recherche scientifique, Jean-Marc Nollet (Ecolo), a réfuté mercredi les allégations du Fonds de la recherche scientifique (F.R.S.-FNRS) selon lequel deux décisions gouvernementales récentes l'ont contraint à réduire ses moyens, avec une perte de 30 mandats de chercheurs à la clé.

Nollet dément que le FNRS doive réduire la voilure

© belga

"Ce n'est pas correct, le FNRS se trompe", a affirmé M. Nollet en séance plénière du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, interpellé par les députés Michel de Lamotte (cdH) et Jacques Brotchi (MR).

Les subventions au FNRS s'élevaient à 100 millions d'euros en 2011 et à 101,8 millions en 2012 au départ de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a assuré le ministre.

Il a notamment rappelé l'existence du Fonds de la recherche de la Région wallonne et la création de mandats dans le cadre du Fonds en sciences humaines et sociales, que réclamait le FNRS.

Au total, la recherche fondamentale bénéficie donc de 105 millions d'euros en 2012. "Comment le FNRS peut-il parler de réduction", s'est-il dès lors demandé, jugeant que "faire paniquer les chercheurs relèverait d'une erreur tactique, alors qu'il convient de les rassurer".

Le FNRS, de son côté, faisait part de transferts internes de financement, réduisant ainsi le volume des instruments "traditionnels", mais aussi de salaires en hausse en raison de l'indexation, et de compensations insuffisantes.

Le député Jacques Brotchi ne s'est dit ni rassuré ni convaincu. "Faut-il comprendre que, pour le ministre, les responsables du FNRS ne comprennent pas les chiffres, qu'ils font de mauvais calculs et qu'ils devraient suivre des cours d'arithmétique", a-t-il demandé.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires