Niveau de vie : classement médiocre pour la Belgique

10/05/12 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Le Vif

La Belgique prend la 9e place d'un classement mesurant les niveaux de vie en vigueur en 2010 dans onze pays européens. Cette position en bas de tableau s'explique par le fait que le classement tient compte de la consommation globale des ménages, soit leur consommation directe et les dépenses individualisables des administrations publiques et des institutions sans but lucratif au service des ménages, relève l'Institut pour un développement durable (IDD) dans une étude dévoilée jeudi.

Niveau de vie : classement médiocre pour la Belgique

© Thinkstock

"Si l'on ne tient compte que de la consommation directe des ménages, la Belgique se trouve en milieu de classement. Par contre si l'on tient compte de la consommation globale, la Belgique se retrouve en 9e position sur 11 pays", détaille Philippe Defeyt, auteur de cette étude qui confronte notre pays avec l'Allemagne, l'Autriche, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. "Certes, si on exclut la Norvège et le Royaume-Uni, deux pays qui profitent à plein d'une manne gazière et pétrolière, on constate que les écarts entre la Belgique et les pays à niveau de vie supérieur sont relativement modestes", nuance-t-il.

Toujours selon l'étude de l'IDD, ce niveau de vie matériel légèrement en retrait en Belgique par rapport à certains pays est compensé par un taux d'épargne élevé, un taux d'endettement faible et l'accumulation par les ménages de nombreux actifs financiers.

"Un certain nombre de pays, en particulier ceux qui nous entourent, ont un niveau de vie tous comptes faits proche du nôtre. Les niveaux de vie se trouvent dans un mouchoir de poche, a fortiori si on intègre les différences en matière d'épargne et d'endettement. Ceci tend à relativiser quelque peu les (parfois importantes) différences de prix entre pays observées par ailleurs", commente M. Defeyt.

A propos de ces différences de prix pour les consommations alimentaires, la Norvège est incontestablement le champion de la vie chère puisqu'elle arrive en tête pour quasiment toutes les catégories de produits. Hors alimentaire, le Royaume-Uni est le pays le moins cher pour le logement (y compris l'ameublement), l'Espagne l'est pour la santé, le transport, les loisirs et la culture et l'horeca, la Finlande pour le poste communication et l'Allemagne pour l'enseignement.

L'étude confirme par ailleurs que les niveaux des prix de l'électricité et du gaz sont relativement élevés en Belgique. Ainsi pour l'électricité, seuls les Allemands et les Danois paient plus que les Belges. En outre, les prix ont eu tendance à augmenter, entre 2010 et 2011, plus en Belgique que dans les autres pays considérés, avec une hausse frôlant les 20% pour le gaz, la plus forte des pays comparés dans l'étude.

Les coûts de l'énergie représentent d'ailleurs plus d'un cinquième des dépenses en matière de logement faites par les Belges. Seul au Danemark, cette proportion est plus importante encore (22,5%). L'eau, par contre, ne représente chez nous que 5,6% des dépenses en logement. La Belgique n'est ici devancée que par la Finlande (1,7%) et le Royaume-Uni (3,8%).

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires